Sélectionner une page

Catégorie : Rétro 2018

La France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni pourront subventionner la R&D en microélectronique à hauteur de 1,75 milliard d’euros

Nano 2022 est officiellement sur les rails et l’industrie européenne des semiconducteurs va pouvoir passer des fêtes paisible. Mardi 18 décembre, la Commission européenne a officiellement annoncé que le projet intégré notifié conjointement par la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni en faveur de la recherche et de l’innovation dans le domaine de la microélectronique est conforme aux règles de l’UE en matière d’aides d’État et contribue à la réalisation d’un intérêt européen commun.

Chargement

Nexperia pourrait passer sous contrôle du Chinois Wingtech pour 3,6 milliards de dollars

Nexperia, l’ancienne division semiconducteurs standards de NXP va-t-elle une nouvelle fois changer de mains ? A en croire Reuters, Wingtech Technology, un grand sous-traitant ODM (conception + fabrication) chinois, a annoncé mercredi dernier à la bourse de Hong Kong, son intention de prendre le contrôle de Nexperia dans une transaction de 3,63 milliards de dollars.

Chargement

Qualcomm renonce à racheter NXP qui empoche 2 milliards de dollars

La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a contraint Qualcomm à renoncer à racheter NXP. C’est sans doute l’information de l’été qui aura le plus d’impact sur l’électronique mondiale. Faute d’avoir obtenu de la Chine la dernière autorisation nécessaire à ce rachat, le géant américain a mis fin le 26 juillet à son projet d’acquérir le groupe néerlandais dans une transaction de 44 milliards de dollars. NXP a empoché 2 milliards de dollars de frais de résiliation de l’opération.

Linxens en passe d’être racheté par le Chinois Tsinghua pour 2,2 milliards d’euros ?

C’est le plus gros rachat de l’été dans l’électronique, mais il n’a pas encore été officialisé. Selon Bloomberg et Reuters, le chinois Tsinghua Unigroup, bras armé des autorités chinoises dans la stratégie semiconducteurs du pays, aurait signé un accord pour racheter le spécialiste français de la connectique pour cartes à puces Linxens (ex-FCI Microconnections) au fonds d’investissements CVC Capital. Le montant du rachat atteindrait 2,2 milliards d’euros.

Chargement

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest