Sélectionner une page

Circuits imprimés : les difficultés d’approvisionnement vont persister

Circuits imprimés : les difficultés d’approvisionnement vont persister

Le Norvégien Elmatica, qui se présente comme le plus vieux broker en circuits imprimés (l’entreprise a été créée en 1971), est catégorique : la crise qui affecte les approvisionnements en feuille de cuivre et stratifiés pour la fabrication des circuits imprimés est loin de se résorber et devrait repartir de plus belle, quand la disponibilité des composants électroniques reviendra à la normale.

Raymond Goh, COO d’Elmatica, estime en effet que la détente apparente sur la fourniture de stratifiés cuivrés pour la fabrication des circuits imprimés, n’est pas due à augmentation des capacités de production de feuille de cuivre, mais plutôt à une baisse de la demande en circuits imprimés, qui s’explique en partie par la pénurie des composants qui équipent les cartes de circuits imprimés. Mais quand la situation redeviendra normale pour les approvisionnements en composants électroniques, les problèmes structuraux liés à la fourniture de cuivre ne feront  qu’exacerber la situation de pénurie pour la fabrication des PCB. D’autant que des tensions apparaissent également pour les tissus de verre utilisés dans les laminés et les couches de prepeg.

Le dirigeant en appelle ainsi à l’intelligence des acheteurs : «  Il est temps maintenant de réagir, d’informer et de panifier : si tout le monde commande des circuits imprimés en même temps, il en résultera une pénurie de feuilles de cuivre, ce qui aura pour conséquence une nouvelle vague d’augmentation des prix ».

Pour Raymond Goh, la production de cuivre n’a pas augmenté, la demande de cuivre dans les batteries au lithium ne diminue pas et la pénurie de feuilles de cuivre persiste. Avec les récentes déclarations gouvernementales de la Chine, de la France ou du Royaume-Uni en faveur des voitures électriques, la situation ne peut que se détériorer. La Chine s’est fixée comme objectif pour les voitures électriques et hybrides de représenter au moins un cinquième de ses ventes automobiles d’ici 2025. Le Royaume-Uni et la France ont annoncé qu’ils interdiront les nouvelles voitures essence et diesel d’ici 2040.

Lire la tribune du directeur opérationnel d’Elmatica

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This