Sélectionner une page

Le marché de la distribution a reculé de 3,4% en trois mois en Europe et de 4,7% en France

Le marché de la distribution a reculé de 3,4% en trois mois en Europe et de 4,7% en France

Au deuxième trimestre, selon les statistiques de l’IDEA, l’association internationale des distributeurs en électronique, les facturations sur le marché européen de la distribution des composants électroniques ont reculé de 3,4% en trois mois et ont progressé de 5,3% par rapport au deuxième trimestre 2014, à 1659 M€. Sur les six premiers mois de l’année, la progression atteint ainsi 7,1% par rapport au premier semestre 2014. En France, selon les chiffres du SPDEI (qui représente 64% de la profession), les facturations ont reculé de 4,7% en trois mois et ont progressé de 22,6% sur un an, à 201 M€, portant à +25,2% la croissance du premier semestre.


ideabill-210815Les prises de commandes du deuxième trimestre en Europe (à partir des données fournies par les associations de distributeurs en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie et pays nordiques, associations qui représentent entre 38% et 88% de l’activité de distribution dans leurs pays) ont représenté 1656 M€, en baisse de 5% en trois mois et en hausse de 8,6% sur un an. Le book-to-bill (rapport des commandes sur les facturations) est ainsi passé de 1,02 au premier trimestre à 1,00 au deuxième trimestre. Au niveau européen, les ventes de semiconducteurs ont représenté 1117M€ (pour des commandes de 1102 M€), soit un recul de 2,6% par rapport au premier trimestre 2015. Celles de composants passifs ont atteint 215 M€ (pour des commandes de 215 M€), soit un recul séquentiel de 4,4% et celles de composants électromécaniques ont représenté 328 M€ (pour des commandes de 339 M€), soit un recul de 5,2%.

En France, les prises de commandes du deuxième trimestre ont reculé de 11,3% en trois mois, mais ont progressé de 21,9% sur un an, à 189 M€. Dans l’Hexagone, les ventes de semiconducteurs ont représenté 141 M€ (pour des commandes de 130 M€), soit un recul séquentiel de 2,8%. Celles de composants passifs ont atteint 25 M€ (pour des commandes de 24 M€), soit un recul de 7,4% en trois mois et celles de composants électromécaniques 35 M€ (pour des commandes de 35 M€, soit un recul de 10,3%.

FranceD-210815

Évolution du marché français de la distribution de composants électroniques

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This