Sélectionner une page

NXP lance des microcontrôleurs dédiés aux futures générations de véhicules électriques

NXP lance des microcontrôleurs dédiés aux futures générations de véhicules électriques

Les microcontrôleurs de la série S32K39 sont adaptés à la commande intelligente des onduleurs de la prochaine génération de véhicules électriques, ainsi qu’aux besoins des futures architectures par zones et des véhicules définis par logiciel.

NXP vient de dévoiler à Electronica, qui se déroule cette semaine à Munich, une gamme de microcontrôleurs haute performance dédiés aux futures générations de véhicules électriques. Selon, le fabricant, les microcontrôleurs de la série S32K39 disposent de capacités de mise en réseau (prise en charge de réseaux TSN), de cybersécurité et de sûreté fonctionnelle allant bien au-delà de celles des microcontrôleurs automobiles traditionnels, afin de répondre aux besoins des futures architectures automobiles par zones et des véhicules définis par logiciel.

Prenant en charge aussi bien les IGBT traditionnels que les technologies SiC ou GaN, les microcontrôleurs de la série S32K39 sont optimisés pour la commande intelligente des onduleurs afin d’entraîner les moteurs de traction de dernière génération, mais peuvent également trouver leur place dans la prise en charge des systèmes de gestion de batterie (BMS), des chargeurs embarqués (OBC), ou de la conversion DC/DC, selon NXP.

Dotés de doubles boucles de commande à 200 kHz, ils concourent à l’obtention d’onduleurs
plus petits, plus légers et plus efficaces, ce qui va dans le sens d’une augmentation de l’autonomie des véhicules électriques. Ils peuvent également commander des moteurs à 6 phases, pour une densité de puissance et une tolérance aux pannes accrues, et donc une meilleure fiabilité à long terme. Et couplés au processeur temps réel S32E de NXP, les microcontrôleurs S32K39 peuvent commander jusqu’à quatre onduleurs pour mettre en œuvre des capacités de traction avancées pour les futurs véhicules à quatre roues motrices.

NXP précise par ailleurs qu’un résolveur logiciel ASIL D, ainsi qu’un générateur de signaux sinusoïdaux et des convertisseurs sigma delta intégrés, permettent de s’affranchir de certains composants externes et ainsi de réduire le coût global du système.

Disponibles en deux types de boîtier (176LPQFP-EP et 289MAPBGA), les microcontrôleurs de la série S32K39 intègrent jusqu’à 4 cœurs Arm Cortex-M7 cadencés à 320 MHz – dont deux fonctionnent en paire et deux autres fonctionnent de manière indépendante – et jusqu’à 6 Mo de mémoire flash et 800 Ko de Sram.

Ils intègrent également deux coprocesseurs de commande moteur et de modulation PWM haute résolution NanoEdge, ainsi qu’un DSP permettant un filtrage numérique flexible et des algorithmes d’apprentissage machine. Six interfaces CAN FD, Ethernet TSN, et de nombreuses E/S programmables viennent compléter le tableau.

Développés selon les certifications de cybersécurité ISO/SAE 21434 et de sûreté
fonctionnelle ISO 26262, ces microcontrôleurs disposent également d’un moteur de sécurité matériel (HSE) pour l’amorçage sécurisé, et de mises à jour OTA (over the air) sécurisées utilisant l’infrastructure à clé publique (PKI) et assurant la gestion des clés.

Si des échantillons sont d’ores et déjà disponibles, la production en série n’est pas prévue avant le 4è trimestre 2023.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This