Sélectionner une page

Catégorie : DEFENSE

Definvest investit 8 M€ dans Reflex CES aux côtés de Crédit Mutuel Equity

Spécialisée dans la conception et la fabrication de cartes et systèmes électroniques embarqués complexes, Reflex CES réorganise son capital autour de ses managers clés qui prennent le contrôle de la société. Crédit Mutuel Equity et le fonds Definvest du ministère des Armées, géré par Bpifrance en s’appuyant sur l’expertise de la Direction générale de l’armement (DGA), investissent à cette occasion 8 M€ pour soutenir le développement de l’entreprise francilienne, qui passe notamment par une stratégie de croissance externe ciblée.
Fondée en 2000, Reflex CES est implantée à Lisses (91) et en Californie (USA), réalise 23 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte plus de 70 collaborateurs.
Pour ses clients du secteur de la défense, de la cybersécurité, des biosciences, de l’instrumentation ou encore de la finance, Reflex CES propose des solutions à base de FPGA allant de réalisations sur mesure à des produits standards commercialisés sur catalogue. Le FPGA est une solution technologique répondant aux problématiques de traitement de données massives très rapides, adaptée à de nombreuses applications nécessitant des capacités de reprogrammation et d’adaptabilité, tout en permettant un court time-to-market.
Sylvain Neveu
« Le but de la réorganisation de notre capital est simple : renforcer le plan de développement en cours par une stratégie de croissance externe ciblée. La présence de Crédit Mutuel Equity et de Definvest à nos côtés reflète parfaitement cette volonté de développement et de croissance rapide sur des marchés technologiques à forts potentiels. Je suis particulièrement fier de l’aboutissement de ce projet aux côtés de l’équipe de management qui va s’inscrire dans cette nouvelle dynamique de croissance », explique Sylvain Neveu, président du groupe Reflex CES.
« A travers ce quinzième investissement, Definvest s’illustre une nouvelle fois comme un outil incontournable du ministère des Armées. Ce fonds permet de soutenir des entreprises stratégiques comme Reflex CES, en appuyant leur croissance et leur diversification et contribue ainsi à notre souveraineté », commente Sébastien Lecornu, ministre des Armées.
 « Nous sommes très heureux de concrétiser cette opération bâtie avec l’équipe de management de Reflex CES pour lui permettre de prendre le contrôle du groupe. L’entreprise, très reconnue pour ses compétences uniques dans la filière française de l’électronique de défense, est l’un des acteurs de notre souveraineté nationale, dont les enjeux sont exacerbés par le contexte géopolitique actuel. De plus, la diversification de son portefeuille client lui donne de belles perspectives pour assurer son développement », ajoute Jean-Baptiste Champeau chez Crédit Mutuel Equity.
« Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité d’accompagner Reflex CES et ses dirigeants dans cette nouvelle étape de son développement qui passera, entre autres, par une stratégie de croissance externe ciblée. Ce plan de développement permettra au groupe, en capitalisant sur son expertise reconnue, d’élargir encore son offre et son portefeuille de clients. Cet investissement s’inscrit ainsi pleinement dans la stratégie du fonds Definvest qui a pour vocation de soutenir les acteurs de la filière Défense en contribuant à leur consolidation et à leur renforcement dans la chaine de valeur », ajoutent Ménelé Chesnot et Baptiste Proveau chez Bpifrance.
Doté de 100 millions d’euros apportés par le ministère des Armées, Definvest allie les expertises complémentaires de la Direction générale de l’armement (DGA) et de Bpifrance. Le fonds vise, dans le prolongement des dispositifs de soutien aux PME déjà déployés par la DGA, à prendre des participations au capital des PME stratégiques de la BITD, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels, pour leur permettre de se développer en toute autonomie.

 

Le budget de la défense augmente de 3 milliards d’euros

Dans le cadre la présentation hier du projet de loi de finances, les crédits alloués à la mission « Défense » augmentent de 3 milliards d’euros en 2023 pour atteindre le niveau inédit de 43,9 milliards en 2023, conformément à la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025. Parmi les principaux postes de dépenses revalorisés, les grands programmes d’armement verront leur budget augmenter de 5,6% en 2023 pour représenter 8,5 milliards d’euros.

U-Space lève 7 M€ pour devenir le leader européen de la production de nanosatellites

L’entreprise toulousaine U-Space, fournisseur de solutions clé en main destinées aux opérateurs de constellations satellitaires, réaliste une levée de fonds 7 millions d’euros auprès de Karot Capital, le fonds Definvest du ministère des Armées géré par Bpifrance, en s’appuyant sur l’expertise de la DGA et BNP Paribas Développement. Cette opération est à date l’une des plus importantes levées de fonds d’amorçage destinée à un acteur du NewSpace français.

Connecteurs carte à carte haute fiabilité de grande hauteur

Afin de faciliter le montage sur carte de composants ou de solutions de câblage non soumis au diktat de la miniaturisation pour des raisons de fiabilité, Harwin complète sa gamme de connecteurs carte-à-carte haute fiabilité de la série Datamate J-Tek avec des modèles de plus grande hauteur offrant un espacement entre cartes de 17,15 mm au lieu de 7,3 mm pour les versions standard, tout en maintenant le niveau élevé de robustesse et de fiabilité mécaniques propre à cette série de connecteurs.

Chargement

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest