Sélectionner une page

Catégorie : 7/7

Les temps forts de la semaine du 7 au 11 juin

L’actualité de la semaine aura été une nouvelle fois dominée par la conjoncture. Outre l’analyse de Gilles Rizzo, délégué général d’Acsiel qui nous explique les causes de la pénurie de composants et propose des pistes pour en sortir, on retiendra la résurgence des cas de Covid-19 en Asie. Taïwan inquiète et le durcissement des mesures de confinement en Malaisie, s’il épargne les usines d’assemblage et de test de semiconducteurs, accroît les tensions d’approvisionnement en composants passifs.

Soitec a l’ambition de tripler son chiffre d’affaires d’ici 2026

Le fabricant grenoblois de tranches SOI prévoit que les marchés qu’il adresse vont passer d’environ 3 millions de substrats à plus de 7 millions d’unités d’ici 5 ans. Dans ce contexte, Soitec prévoit un triplement de son chiffre d’affaires d’ici 2026, à environ 2 milliards de dollars, accompagné d’un plan d’investissement d’environ 1,1 milliard d’euros sur cinq ans pour accroître ses capacités de production.

Chargement
Chargement

La profession s’attend à une croissance de 21% du marché européen du semiconducteur

Le WSTS, l’organisation professionnelle mondiale de l’industrie du semiconducteur, publie aujourd’hui ses prévisions de printemps et table sur une croissance de 19,7% de la consommation de puces qui atteindrait 527,2 milliards de dollars cette année. L’Asie-Pacifique (+23,5%) et l’Europe (+21,1%) sont à la tête de cette progression exprimée en dollars.

Claude Bourget prend la direction du site de Lacroix Electronics à Saint-Pierre-Montlimart

Lacroix annonce la nomination de Claude Bourget au poste de directeur général de Lacroix Electronics Beaupréau. Dans sa nouvelle fonction, il prend en charge le pilotage de l’ensemble du site et le management des équipes. Son objectif premier est de mener à terme la transformation actuelle de l’usine de Saint-Pierre-Montlimart et son transfert vers la nouvelle usine Symbiose dont le déménagement à Beaupréau est prévu fin 2021.

Composants passifs : le confinement en Malaisie accroît les tensions d’approvisionnement

L’intensification de la pandémie de Covid-19 dans des pays d’Asie du Sud-Est, comme la Thaïlande, le Vietnam et la Malaisie, ont conduit les gouvernements de ces pays à durcir les mesures pour lutter contre le coronavirus. Sous confinement, la Malaisie, pays clé pour l’encapsulation et le test de semiconducteurs et la production de composants passifs, inquiète la chaîne d’approvisionnement en électronique.

Chargement

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest