Sélectionner une page

Catégorie : 7/7

Les temps forts de la semaine

Cette semaine, l’actualité aura été marquée par la publication des premiers résultats annuels des ténors du semiconducteur, tous très bons. Après une croissance de 24,9% en 2021, STMicroelectronics accélère ses investissements et vise un CA en hausse de 16% à 20% en 2022. Intel réalise un chiffre d’affaires record en 2021 et annonce un investissement de 20 à 100 milliards de dollars pour construire 2 à 8 fabs dans l’Ohio. Texas Instruments affiche une marge nette de 42,5% en 2021.

STMicroelectronics vise 14,8 à 15,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2022

STMicroelectronics, qui publie ce matin des résultats très satisfaisants pour 2021, annonce qu’il va investir environ 3,4 à 3,6 milliards de dollars en 2022, contre 1,83 milliard de dollars pour l’ensemble de l’exercice 2021, afin d’accroître à nouveau sa capacité de production et de soutenir ses initiatives stratégiques, dont la première ligne d’industrialisation d’une nouvelle unité de production sur tranches de 300 mm située à Agrate, en Italie.

La pénurie de semiconducteurs dans l’automobile n’est pas un problème d’offre mais de demande

Pour IC Insights, la vraie raison de la pénurie de circuits intégrés dans l’industrie automobile est liée à une forte augmentation de la demande en 2021 qui a pris de court les fabricants de puces. Après des années d’augmentations modérées, les fournisseurs de circuits intégrés ont ainsi été pris au dépourvu par le pic de la demande de circuits intégrés automobiles en 2021.

Nvidia renoncerait au rachat d’ARM

Selon Bloomberg, Nvidia se prépare discrètement à abandonner son offre de rachat du Britannique ARM pour 40 milliards de dollars, devant l’hostilité provoquée par l’opération. L’Américain aurait ainsi confié à ses partenaires qu’il ne s’attendait pas à ce que l’accord soit conclu en raison de problèmes de réglementation.

Intel va investir 20 à 100 milliards de dollars pour construire 2 à 8 fabs dans l’Ohio

Intel a officialisé vendredi sa décision d’investir plus de 20 milliards de dollars pour construire deux usines et établir un nouvel épicentre pour la fabrication de semiconducteurs avancées à Licking County, dans l’Ohio. Cette annonce s’inscrit dans un programme plus large de 100 milliards de dollars au cours de la décennie pour construire à terme jusqu’à 8 fabs sur le site.

Chargement

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest