Sélectionner une page

IoT : avoir la bonne idée ne suffit pas, loin de là !

IoT : avoir la bonne idée ne suffit pas, loin de là !

Offrant des possibilités d’applications en apparence illimitées, l’internet des objets ou IoT a incontestablement permis aux ingénieurs de laisser libre cours à leur imagination créatrice. Mais même en ayant la bonne idée de départ, voir son produit sortir des lignes de production et, de surcroit, rencontrer le succès commercial n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît et s’avère même souvent un chemin semé d’embûches.

Par Josh Mickolio, responsable du développement commercial des fournisseurs, division sans fil et IoT chez DigiKey, article adapté par Pascal Coutance

Alors que le monde qui nous entoure est connecté comme jamais auparavant, de plus en plus d’applications génèrent de la valeur et un retour sur investissement chaque année grâce à l’IoT. Ces connexions fournissent des données et des informations qui ont un impact significatif sur notre quotidien, notamment sur nos déplacements, nos maisons, notre travail, en fait, tous les aspects de notre vie. Bien qu’il s’agisse d’une période stimulante, avec des possibilités et des applications en apparence illimitées, pour de nombreuses entreprises, l’accès et le chemin pour atteindre leurs objectifs sont souvent parsemés d’obstacles.

Chez DigiKey, nous voyons une grande marge de croissance et d’amélioration lorsqu’il s’agit du développement IoT pour nos clients. Notre engagement est de nous associer à eux pour trouver les meilleures solutions afin d’intégrer ces produits et services de façon concrète, les aider à naviguer dans cette technologie émergente et améliorer leur expérience globale.

Mais avant de plonger en profondeur dans ce que nous considérons comme l’avenir de l’IoT, il est important de comprendre la terminologie. Lorsque l’on parle d’IoT, il est facile de l’envisager comme un produit ou un ensemble de produits. Il ne s’agit pas seulement d’un produit, mais de l’architecture autour d’un produit, et de l’utilisation de capteurs, de solutions de connectivité et de divers autres outils pour bénéficier de la valeur des données du monde qui nous entoure. Si l’on considère les choses de cette manière, il est plus facile de comprendre l’écosystème dans son ensemble. Dans cette optique, les logiciels, les applications et les services travaillent ensemble pour permettre au matériel d’être plus efficace que s’il était seul.

Le thermostat Nest original est un excellent exemple de cette évolution. Nest est né d’une idée d’anciens ingénieurs d’Apple, qui ont pris conscience de la nécessité d’un thermostat plus convivial et compatible avec Internet, et du fait que les avancées technologiques avaient le potentiel de révolutionner la maison intelligente. Maintenant, pour expliquer les complexités de l’IoT, il faut savoir que le développement du prototype initial du thermostat Nest n’a pris que quelques mois, tandis que le lancement du produit fini a nécessité plus de 18 mois.

Cela pour mettre en exergue le fait que si la conception matérielle d’un produit peut être relativement simple, l’application IoT est bien plus compliquée. Faire en sorte que le matériel, en l’occurrence le thermostat Nest, communique avec le logiciel et l’application – ce qui a changé la donne dans le secteur – prend du temps, nécessite des investissements et est incroyablement complexe. Même lorsque plus de 40 anciens ingénieurs de Google et d’Apple planchent ensemble sur le sujet, comme dans le cas de Nest, le lancement d’un produit connecté reste une lourde tâche.

L’IoT aujourd’hui et ses obstacles

Même si l’on constate des améliorations, de nombreux projets IoT échouent encore la plupart du temps, avec un taux d’échec estimé à 75 %, voire plus. Cela reste extrêmement complexe et fragmenté. Les solutions sont souvent personnalisées et développées pour une application spécifique, ce qui signifie que le travail ne peut pas être appliqué à des projets futurs. Par ailleurs, il existe souvent des lacunes dans la formation des ingénieurs, des problèmes de sécurité et des exigences complexes qui peuvent varier considérablement d’une région à l’autre.

Nous constatons que cette situation s’explique par un certain nombre de raisons que nous développons ci-dessous.

  • Acheter ou construire – De nombreuses entreprises sont confrontées à cette dichotomie lorsqu’elles évaluent la manière dont elles veulent entrer sur le marché. La construction (c’est-à-dire le lancement d’une conception autour d’une puce sans fil) est coûteuse, avec parfois d’interminables rotations de circuits imprimés, les certifications, le développement logiciel et plus encore. L’achat d’un dispositif plus abouti n’offre souvent pas la possibilité de le personnaliser et les aspects économiques ne permettent pas d’atteindre des volumes élevés.
  • Limites de compatibilité – De plus en plus de fournisseurs entrent sur le marché et, bien que cela puisse sembler positif, cela crée souvent une plus grande fragmentation. Ces nouveaux venus peuvent ne pas s’aligner sur les normes que le marché attend ou dont il a besoin, ne pas offrir la flexibilité nécessaire pour effectuer des changements en cours de développement ou ne pas fournir la compatibilité avec d’autres services non proposés. De plus en plus, les fournisseurs qui étaient présents sur le marché de l’IoT depuis des années sont rachetés, absorbés ou ne durent pas.
  • Services de conception – Cette option peut être coûteuse et comporte de nombreuses inconnues. Le recours à une société de services de conception peut souvent sauver un projet et le rendre viable, en limitant les échecs de certification et en offrant une meilleure voie vers le succès. La complexité d’un dispositif et d’un écosystème connectés reste cependant une difficulté majeure. Ces sociétés ne peuvent aider que dans le cadre de ce qui peut être défini, même si nombre d’entre elles ont l’expérience et le succès nécessaires pour guider de nombreuses décisions.
  • Mentalité du « réparer plus tard » – Nous voyons des clients déployer un simple dispositif ou une simple application, s’appuyer sur des mises à jour automatiques pour corriger les bogues ou contourner les limitations matérielles, avec des révisions et d’autres mesures à prendre ultérieurement. Cette méthode peut s’avérer très efficace pour certains, mais elle n’est absolument pas recommandée pour ceux qui n’ont pas d’expérience dans le déploiement d’un produit basé sur l’IoT. L’exemple précédent de Nest constitue une excellente référence à cet égard : plus de 40 ingénieurs ayant une grande expérience dans ce domaine ont dépensé plus de 10 millions de dollars pour lancer leur produit. Le matériel et l’interface utilisateur (UI) étaient excellents, et le logiciel était solide, mais il nécessitait des mises à jour OTA régulières pour corriger les bogues et activer des fonctionnalités matérielles supplémentaires afin de prendre en charge d’autres cas d’usage.
  • Embaucher les bonnes personnes – De nombreux domaines d’expertise doivent être maîtrisés et, souvent, ces compétences ne sont pas l’apanage d’une seule personne. Le recrutement des bonnes personnes pour couvrir tous les aspects s’avère un processus coûteux et fastidieux. Tout cela ajoute à la difficulté d’adapter le travail.
  • Différences régionales – Si une entreprise veut un produit utilisé dans le monde entier, il existe diverses exigences réglementaires, des différences matérielles fondamentales telles que les fréquences prises en charge et la conception des antennes, ainsi qu’une myriade de certifications nécessaires en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Engouement autour de l’IoT

Au-delà de ces difficultés, lorsque nous envisageons l’avenir et la façon dont DigiKey peut aider ses clients, nous constatons qu’il y a beaucoup d’innovations passionnantes dans le domaine de l’IoT.

  • Oui, nous voulons encore parler de la 5G – Cette évolution stratégique fournit le carburant nécessaire pour soutenir les exigences des écosystèmes IoT du futur. Les nouvelles spécifications 3GPP fournissent la feuille de route pour la 5G, avec la version 17 du 3GPP apportant la 5G RedCap (équipement utilisateur à capacité réduite) et la version 18 lançant l’évolution 5G Advanced, avec des sujets de travail autour de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique, parmi de nombreuses autres thématiques.
  • Protocole Matter – Pour améliorer la compatibilité et la sécurité, Matter est une norme de connectivité open-source pour la maison intelligente et les dispositifs IoT. Cette norme s’avère extrêmement utile pour remédier à bon nombre des limitations que nous avons évoquées précedemment.
  • Détection de l’emplacement grâce aux capteurs radar et UWB – Les capteurs radar et UWB ont vu leur prix considérablement baisser et leurs capacités de haute précision et de courte portée s’améliorer. Les deux types ont des applications massives et pertinentes et sont maintenant utilisés pour tout, du suivi de la respiration et du rythme cardiaque à la recherche de clés de voiture.
  • Consolidation – Cette année déjà, des fusions et des acquisitions ont eu lieu parmi les principaux fournisseurs de solutions, et il faut s’attendre à ce que cette tendance s’accélère.
  • Diversification – Les « grands » ne sont plus les seuls à contrôler le marché, des fournisseurs plus petits ont récemment eu un impact plus important, comme Espressif, Unisoc et Sequans, entre autres. De nombreux fournisseurs ont réalisé des gains importants au cours des trois dernières années, marquées par des difficultés au niveau de la chaîne d’approvisionnement, tandis que les clients cherchaient des alternatives aux leaders de longue date dans ce domaine.

Une réinvention du système IoT : l’IoT 2.0

Comme pour la plupart des innovations, il faut du temps, des essais et des erreurs, et les bonnes équipes pour progresser. Ce qui est passionnant, c’est que nous assistons non seulement à une évolution des protocoles sans fil, qui offrent de nouvelles opportunités, mais également à une évolution vers des technologies plus cohérentes, plus performantes et plus simples.

L’IoT 2.0 est conçu comme la réinvention de l’écosystème qui permet une architecture flexible et évolutive et rend l’IoT plus accessible. L’IoT 2.0 supprime de nombreuses barrières d’entrée pour les clients. Dans cette génération, les éléments doivent être réutilisables et plus modulaires, et présenter un traitement à moindre coût, des éléments open-source et des services d’exploitation destinés à améliorer la conception et le déploiement.

Facilitateurs d’IoT

En tant qu’IoTe ou « IoT enabler » (facilitateur IoT), DigiKey peut avoir le plus grand impact auprès de ses clients. Avec plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine, nous rassemblons les pièces de l’IoT pour rendre cet écosystème plus accessible à nos clients. Nous savons également que cette technologie continue d’évoluer rapidement et qu’elle pourrait être complètement différente dans deux ou trois ans. C’est à cette vitesse que la technologie change et que l’architecture continue d’évoluer.

Nous voyons une excellente opportunité pour DigiKey d’alléger des domaines qui sont complexes et souvent décourageants, en simplifiant l’IoT et en donnant à nos clients des outils et des ressources pour réussir. Nous nous efforçons d’identifier les domaines dans lesquels nos clients rencontrent des obstacles et des défis en raison d’architectures systèmes obsolètes, d’intégration de matériel et de services hérités et de développement de logiciels complexes.

Chez DigiKey, nous continuerons à proposer des produits et des services pertinents, notamment des solutions matérielles, logicielles, cloud et de connectivité. Nous déployons beaucoup d’efforts pour rassembler de nouvelles technologies innovantes et pertinentes qui s’intègrent facilement pour permettre à nos clients de construire, développer et déployer leurs solutions avec succès. Alors que le taux d’échec des conceptions est malheureusement élevé dans l’industrie, le moment n’a jamais été aussi propice pour lancer votre propre conception réussie, qui changera la donne.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This