Toshiba Electronics Europe renforce sa présence sur le marché des microcontrôleurs basse consommation en élargissant sa gamme de produits au sein de sa famille TXZ+.

Optimisés pour les systèmes de commande moteurs, les appareils ménagers, les interfaces homme-machine et les infrastructures IoT connectées, ces MCU très intégrés s’appuient sur des cœurs Arm Cortex-M. Ils font appel à un processus CMOS 40 nm qui présente des niveaux de courant réduits, tant en fonctionnement qu’en veille. Cela leur permet de conjuguer performances et efficacité énergétique.

Grâce au large éventail de capacités mémoire flash (jusqu’à 2 Mo, avec une endurance de 100 000 cycles d’écriture) et de boîtiers disponibles, les utilisateurs profitent des avantages d’une plateforme échelonnable. Ils peuvent ainsi répondre à différents besoins, tout en réduisant leurs efforts de conception, et en maximisant la réutilisation de logiciels.

Chaque microcontrôleur intègre un CAN 12 bits multicanaux. Parmi les différentes interfaces qui peuvent être spécifiées figurent CAN, Ethernet et USB. Plusieurs mécanismes de sécurité comme un amorçage sécurisé et un accès authentifié, ainsi que des fonctions de sécurité fonctionnelle conformes IEC60730 Classe B sont inclus.

Les dispositifs du nouveau groupe M3H s’appuient sur un cœur Arm Cortex-M3. Fonctionnant jusqu’à 120 MHz (150 DMIPS), ces MCU sont fournis en boîtiers LQFP. Ils disposent de 512 Ko de mémoire flash pour du code, 32 Ko de mémoire flash pour les données, et 4 Ko de mémoire flash séparée pour l’utilisateur, ainsi qu’un CAN 12 bits et deux CNA 8 bits. Parmi les autres points forts, citons la fonctionnalité A-PMD (Advanced Programmable Motor Driver, ou driver de moteur programmable avancé), ainsi que des capacités de pilotage d’écran LCD.

Les MCU des groupes M4K et M4M sont basés sur un cœur Arm Cortex-M4 avec unité à virgule flottante (FPU). Fonctionnant jusqu’à 160 MHz (203 DMIPS), ils comportent jusqu’à 256 Ko de mémoire flash pour du code, 32 Ko de mémoire flash pour les données et 4 Ko de mémoire flash pour l’utilisateur. Chacun de ces dispositifs inclut l’IP de commande moteur originale Toshiba, qui permet la commande « orientée champ » sans capteur (FOC pour Field Oriented Control) de jusqu’à trois moteurs par un même microcontrôleur. Les dispositifs M4K et M4M se présentent en boîtiers LQFP. Les MCU du groupe M4M disposent d’un contrôleur CAN supplémentaire permettant une connexion directe aux bus de terrain industriels les plus courants.

Les dispositifs des groupes M4G et M4N sont optimisés pour traiter des données complexes. Le cœur Arm Cortex-M4 avec FPU fonctionne jusqu’à 200 MHz (254 DMIPS). Ces dispositifs offrent jusqu’à 2 Mo de mémoire flash pour du code, et 32 ko de mémoire flash pour les données. Disposant eux aussi de l’IP A-PMD pour la commande de moteurs, ils sont logés en boîtiers LQFP ou BGA. Les dispositifs du groupe M4N disposent en outre d’un contrôleur OTG USB 2.0 Full-Speed avec PHY intégré (jusqu’à 2 ports), d’un MAC Ethernet 10/100 et d’un contrôleur de CAN.

Fabricant : Toshiba

Référence : TXZ+