Sélectionner une page

2,7 milliards de connexions IoT 4G/5G contre près de 500 millions de connexions NB-IoT et Cat-M en 2022

2,7 milliards de connexions IoT 4G/5G contre près de 500 millions de connexions NB-IoT et Cat-M en 2022

Selon l’édition de novembre 2022 du Mobility Report d’Ericsson, le nombre de connexions IoT cellulaires en technologies 4G/5G devrait atteindre 2,7 milliards d’unités dans le monde cette année, puis 5,5 milliards en 2028. Les connexions IoT aux standards NB-IoT et Cat-M atteindront par comparaison près de 500 millions d’unités à la fin de l’année.

Les technologies Massive IoT NB-IoT et Cat-M – prenant en charge des cas d’utilisation étendus (par rapport aux connexion courte portée) impliquant un grand nombre d’appareils peu complexes et peu coûteux avec une longue durée de vie de la batterie et un débit faible à moyen – continuent d’être déployées dans le monde entier, souligne le rapport d’Ericsson. À l’échelle mondiale, 124 fournisseurs de services ont déployé ou lancé commercialement des réseaux NB-IoT et 57 ont lancé des réseaux Cat-M, tandis que 56 ont déployé les deux technologies. Le nombre d’appareils connectés par ces technologies a fortement augmenté en 2021 et devrait atteindre près de 500 millions d’ici la fin de 2022. La croissance des technologies Massive IoT est renforcée par des capacités supplémentaires dans les réseaux, permettant la coexistence des technologies  Massive IoT avec la 4G et 5G dans les bandes FDD, via le partage du spectre.

En 2021, l’IoT haut débit (4G/5G) a atteint 1 milliard de connexions, dépassant la 2G et la 3G en tant que technologie qui connecte la plus grande part de tous les appareils IoT cellulaires. Ce segment comprend principalement des cas d’utilisation étendus qui nécessitent un débit plus élevé, une latence plus faible et des volumes de données plus importants que ceux pouvant être pris en charge par les technologies Massive IoT aux standards NB-IoT et Cat-M. Les appareils LTE Cat-1, qui prennent en charge des vitesses de liaison descendante de 10 Mbits/s et de liaison montante de 5 Mbits/s, sont de plus en plus utilisés pour une variété de cas d’utilisation. Par conséquent, les prévisions d’Ericsson pour le segment IoT haut débit ont été ajustées à la hausse. D’ici la fin de 2028, près de 60% des connexions IoT cellulaires devraient être à haut débit, la 4G connectant la majorité. À mesure que la nouvelle radio 5G (NR) est introduite, les débits de données augmenteront considérablement pour ce segment. L’Asie du Nord-Est est la première région en termes de nombre de connexions IoT cellulaires, qui devrait dépasser 2 milliards de connexions en 2023.

A contrario, les appareils IoT connectés via la 2G/3G connaissent un lent déclin depuis 2019 et ont un taux de croissance annuel négatif d’environ 15% jusqu’en 2028, du fait de l’arrêt continu de ces deux technologies.

Télécharger l’Ericsson Mobility Report de Novembre 2022

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This