Sélectionner une page

Accord cadre de R&D dans l’électronique de puissance pour les réseaux électriques

Accord cadre de R&D dans l’électronique de puissance pour les réseaux électriques

Le laboratoire L2EP, commun à Arts et Métiers ParisTech, Centrale Lille, HEI, l’Université de Lille, et RTE (Réseau de transport d’électricité) ont formalisé, à travers la signature d’un contrat cadre, leur engagement commun sur un programme scientifique d’une durée de 5 ans. RTE financera des travaux de recherche sur la thématique de l’électronique de puissance dans les réseaux électriques.

Compte tenu du développement des énergies renouvelables et des liaisons à courant continu, l’électronique de puissance prend une part de plus en plus importante dans le réseau de transport. Son intégration sous forme de réseau à courant continu représente un véritable challenge technologique pour un acteur comme RTE, souligne l’entreprise en charge du réseau de transport d’électricité.

Les activités de recherche porteront sur les 4 thématiques principales : réseau haute tension à courant continu point à point ou multipoint, convertisseur AC/DC ; fonctionnement du système électrique : réseau courant alternatif avec pénétration massive de l’électronique de puissance ; méthodologie et développement des outils d’étude par simulation offline ou temps réel, et développement d’outils expérimentaux ; formation, appui pour les équipes RTE.

Le L2EP et RTE travaillent ensemble depuis 2010 avec notamment 5 thèses (dont 3 en cours) et une association autour de 3 projets européens. RTE s’est également joint au L2EP pour un autre projet de recherche sur l’électronique de puissance porté par SINTEF (important organisme de recherche norvégien) et financé par le gouvernement norvégien.

Outre les avancées scientifiques que ces travaux permettront au niveau européen, ils auront des retombées pédagogiques dans le cadre de la chaire d’enseignement Réseaux Electriques dispensée à Centrale Lille.

« Les travaux de recherche menés jusque-là ont été reconnus au niveau européen et valent d’être poursuivis durablement à une échelle internationale. Nous allons donc renforcer notre équipe de recherche pour mener des actions à plus court terme et consolider les travaux issus des thèses. Nous allons aussi, grâce cet accord, instaurer des relations avec d’autres laboratoires impliqués sur ces sujets, à l’instar du projet porté par SINTEF. Enfin, cet accord aura des retombées pédagogiques sur la chaire réseau électrique de Centrale Lille », explique Xavier Guillaud, Professeur, L2EP et Centrale Lille.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This