Sélectionner une page

ams Osram soigne ses CAN pour scanners médicaux

ams Osram soigne ses CAN pour scanners médicaux

Avec ses 256 canaux, son rapport signal sur bruit de haut vol, son faible encombrement, sa frugalité et sa forte intégration, le convertisseur analogique numérique AS5911 s’adresse aux tomodensitomètres haut de gamme.

Les équipements d’imagerie médicale tels que les scanners (ou tomodensitomètres, selon l’appellation savante) nécessitent des convertisseurs analogique-numérique (CAN) spécifiques pour numériser les signaux provenant des matrices de photodiodes de ces appareils.

Ils doivent avant tout disposer d’un nombre important de canaux pour s’adapter aux matrices de photodiodes et afficher un rapport signal sur bruit le plus élevé possible pour obtenir la meilleure qualité d’image possible (ce point est critique, en particulier à faible dose de rayons X). Et si, en plus, il est compact, peu énergivore et facilite la vie des concepteurs en termes d’intégration et de dissipation thermique, c’est encore mieux.

Ce sont justement les éléments qu’ams Osram met en avant pour décrire le nouveau venu de sa gamme de CAN multicanaux pour scanners, l’AS5911. Présenté comme le nec plus ultra des CAN pour scanners haut de gamme, l’AS5911 dispose de 256 canaux et arbore une architecture propriétaire qui lui confère un rapport signal sur bruit de haut niveau. En mode faible bruit, le bruit à l’entrée est ainsi inférieur à 0,29 fC pour un courant d’entrée de 0,5 µA. Ce faisant, l’AS5911 remplit la première partie du contrat.

Quant à la seconde partie, il n’est pas en reste. Tout d’abord parce qu’il est logé dans un boîtier FBGA compact de seulement 14 x 14 mm et qu’il ne consomme que 1,25 mW par canal en mode basse consommation, ce qui correspond à des valeurs meilleures que celles des modèles concurrents, selon le fabricant. Ensuite parce qu’il facilite la vie des concepteurs dans la mesure où sa faible consommation réduit les exigences en matière de gestion thermique et où son intégration poussée réduit la complexité du système.

L’AS5911 intègre en effet des régulateurs de tension de type LDO, des références de tension, un capteur de température et des condensateurs de découplage. Il embarque également diverses fonctions d’étalonnage sur puce pour des paramètres tels que la tension d’offset, la linéarité et le courant de fuite. Cela permet de régler automatiquement la photodiode et le frontal à leur point de fonctionnement idéal, en compensant les décalages et les non-linéarités. Les fonctions d’auto-étalonnage intégrées réduisent les efforts de développement dans le système d’acquisition de données et permettent potentiellement l’utilisation d’un FPGA à moindre coût nécessitant moins de puissance de calcul.

L’AS5911 est pour le moment disponible en échantillons et s’accompagne d’une carte d’évaluation.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This