Sélectionner une page

Automobile : Maxim améliore la reconnaissance gestuelle à moindre coût

Automobile : Maxim améliore la reconnaissance gestuelle à moindre coût

Les capteurs infrarouges MAX25405 de l’Américain permettent la reconnaissance de gestes dans l’habitacle d’une voiture à un coût dix fois inférieur à celui des capteurs à temps de vol (ToF) et se veulent une alternative à la reconnaissance vocale dans l’automobile.

La sécurité des personnes à bord ne souffrant d’aucun compromis dans l’automobile, les équipementiers du secteur planchent sans cesse pour trouver des solutions permettant, par exemple, au conducteur de pouvoir commander son système d’info-divertissement sans quitter la route des yeux.

Si la reconnaissance vocale est une solution digne d’intérêt, Maxim Integrated propose également d’explorer la piste de la reconnaissance des gestes à l’aide de capteurs infrarouges dédiés, et plus particulièrement de sa dernière génération de capteurs optiques. Les capteurs MAX25405 sont en effet capables de reconnaître un panel plus étoffé de gestes de la main (balayage de la main à droite et à gauche, en haut et en bas, click dans le vide ou « air-click », rotation d’un doigt ou d’une main, détection de proximité multizone, etc.) et à une plus grande distance (40 cm au lieu de 20 cm) que ce qu’étaient capables les précédents modèles de l’Américain. Mais surtout, les MAX25405 font le job dans un encombrement quatre fois plus compact et avec un coût dix fois moindre que les capteurs à temps de vol (ToF, time of flight), si l’on en croit Maxim.

« Cette fonctionnalité de détection de gestes abordable apporte une véritable valeur ajoutée aux voitures bas et moyen de gamme, tout en offrant aux passagers le luxe d’un contrôle gestuel sans contact », argumente Szu-Kang Hsien, Directeur de la division Automobile de Maxim Integrated.

Encapsulé dans un boîtier QFN optique miniature de 4x4x1,35 mm à 20 broches et doté de deux interface série I2C (400kHz ) et SPI (6MHz), le MAX25405 intègre quatre Led discrètes et leur pilote, une matrice de 6 x 10 photodiodes infrarouges, ainsi qu’une lentille en verre pour accroître la sensibilité et le rapport signal sur bruit de l’ensemble. L’exploitation des données recueillies nécessite toutefois l’utilisation d’un microcontrôleur externe bas coût et faible consommation, comme le MAX32630.

Capable de fonctionner de -40 à +85°C et ne consommant que 1 mA sous 3,3 V, le MAX25405 est qualifié AEC-Q100. Il peut toutefois être utilisé dans d’autres applications que l’automobile, en particulier en domotique ou dans certaines applications industrielles (interfaces homme-machine par exemple).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This