Sélectionner une page

Avec l’Inde, Dassault a 103 Rafale à produire

Avec l’Inde, Dassault a 103 Rafale à produire

Moins de deux mois après la commande par l’Egypte de 24 avions de combat Rafale, c’est au tour de l’Inde d’annoncer son intention d’acquérir rapidement 36 Rafale. Ces avions seront assemblés en France. 180 Rafale ont été commandés par la France dont 137 ont déjà été livrés. Il y a donc 103 appareils (43+24+36) à produire. Du moins théoriquement, car la commande de l’Inde va laisser le loisir au ministère de la défense d’étaler ses réceptions d’appareils dans le temps pour réduire ses dépenses d’ici la fin de la loi de programmation en cours.

dassault-130415« Au moment où nous livrons les premiers Mirage 2000 rétrofités, je me réjouis de la décision des Autorités indiennes qui donne un nouvel élan à notre partenariat pour les prochaines décennies et qui s’inscrit dans la relation stratégique unissant la France et l’Inde », a déclaré Eric Trappier, p-dg de Dassault Aviation.

Après l’euphorie des premières heures, il semble désormais que la négociation du contrat initial portant sur 126 appareils, dont 108 devaient être assemblés en Inde dans le cadre de transferts de technologies, ne va pas se poursuivre, au moins sous cette forme. Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius ne désespère pas que les négociations avec les Émirats arabes unis pourraient également aboutir prochainement. Ces commandes à l’export s’ajoutent à celles des 180 appareils commandés par l’Armée française.

Le Rafale est actuellement produit en série, et 137 avions ont déjà été livrés sur les 180 commandés ferme par la France. A la fin du 2014, l’armée de l’Air avait reçu 51 Rafale B et 46 Rafale C, et la Marine nationale 40 Rafale M. Quatre tranches ont été commandées, comportant respectivement 13, 48, 59 et 60 avions, soit 132 Rafale pour l’armée de l’Air (63 B et 69 C) et 48 Rafale M pour la Marine nationale. Pour maintenir l’outil industriel de Dassault, la France réceptionne en principe 11 appareils par an. Sans remettre en cause l’objectif final, ces contrats à l’export vont, semble-t-il, lui permettre d’étaler dans le temps la réception de ses appareils.

Rappelons que 7000 salariés travaillent sur le Rafale chez Dassault Aviation, Thales, Safran et dans les 500 entreprises sous-traitantes.

En particulier, Thales fournit de nombreux équipements et systèmes pour le Rafale, qui représentent environ 25% de leur valeur totale de l’avion de combat. Thales, membre du GIE Rafale aux côtés de Dassault Aviation et de Snecma (Safran), équipe ainsi cet avion de combat de systèmes lui offrant une capacité multi senseur tels que le RBE2 AESA, premier radar de combat européen à balayage électronique à antenne active, le système de guerre électronique Spectra, l’optronique, la suite de communication, navigation, identification, l’avionique et les systèmes de génération électrique.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This