Sélectionner une page

Broadcom doute de la bonne foi de Qualcomm de vouloir négocier

Broadcom doute de la bonne foi de Qualcomm de vouloir négocier

Vendredi dernier, les dirigeants de Broadcom et de Qualcomm se sont à nouveau rencontrés. A la lecture des lettres rendues publiques de chaque camp après cette deuxième rencontre, les deux points de vue semblent toujours irréconciliables. Broadcom redoute désormais que Qualcomm veuille ajourner l’assemblée générale de ses actionnaires prévue le 6 mars. Ce que réfute Qualcomm.

L’assemblée des actionnaires du 6 mars sera décisive.

Dans une lettre ouverte, Qualcomm détaille les avancées dans les négociations, notamment sur les aspects d’autorisations réglementaires, mais se montre toujours aussi inflexible sur le prix proposé par Broadcom. Qualcomm invite ainsi Broadcom à engager de véritables négociations sur le prix qu’il propose, estimant que ni 79 dollars par action, ni même 82 dollars par action ne correspondent à la valeur de l’entreprise.  Qualcomm propose également de signer un accord de non-divulgation (NDA pour non-disclosure agreement) de façon à apprécier plus en profondeur les éléments qui fondent cet écart d’appréciation sur le prix de rachat proposé.

Pour Broadcom, cette porte ouverte à la négociation s’apparente plutôt à un piège dans lequel il ne veut pas se laisser enfermer. « Broadcom ne croit pas que le processus décrit par Qualcomm aujourd’hui est conçu pour aboutir rapidement à un accord […] Broadcom croit que la demande soudaine de Qualcomm d’entrer dans un NDA est le résultat du fait que Qualcomm commence enfin à reconnaître la volonté de ses actionnaires. Tandis que Broadcom tente à plusieurs reprises un véritable engagement avec Qualcomm, y compris en proposant des solutions constructives aux préoccupations de Qualcomm et en faisant preuve de flexibilité lors des réunions du 14 février et du 23 février, Qualcomm a seulement feint de s’engager », écrit Broadcom.

Selon Broadcom, lors de la réunion du 23 février, Qualcomm a refusé de confirmer qu’il tiendrait son vote des actionnaires le 6 mars. L’acquéreur potentiel redoute ainsi que cette réunion soit ajournée. Qualcomm a réagi en indiquant qu’il n’avait pas l’intention de différer la date du 6 mars.

« Si le conseil d’administration actuel de Qualcomm ne veut pas vraiment s’engager – et continue sur cette base – Broadcom attend avec impatience de négocier de bonne foi avec le nouveau conseil d’administration de Qualcomm après l’assemblée annuelle de Qualcomm du 6 mars », avance Broadcom, espérant que les 6 candidats qu’il propose au vote des actionnaires seront élus. Qualcomm fait le pari inverse.

Lire la lettre de Qualcomm

Lire la lettre de Broadcom

Lire la dernière réponse de Qualcomm à Broadcom

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This