Sélectionner une page

Capteurs électroencéphalographiques : NaoX Technologies lève 4,3 M€

Capteurs électroencéphalographiques : NaoX Technologies lève 4,3 M€

NaoX Technologies, start-up développant des capteurs électroencéphalographiques, annonce une levée de 4,3 millions d’euros auprès de Kurma Partners, le Fonds Patient Autonome de Bpifrance, BNP Paribas Développement et Majycc e-Santé.

NaoX permet d’embarquer dans un objet du quotidien – de simples écouteurs – des capteurs miniaturisés qui enregistrent en continu l’activité électrique du cerveau de la personne qui les porte. La miniaturisation de ces capteurs repose sur une technologie unique au monde et brevetée. Leur utilisation se distingue de celle des autres capteurs habituels posés sur la tête du patient d’une manière inconfortable et dans un environnement médicalisé, généralement l’hôpital. Les données recueillies sont ensuite traitées grâce à un logiciel d’intelligence artificielle et transmises de manière sécurisée au neurologue. NaoX résout ainsi les trois difficultés majeures de l’électroencéphalogramme : la pose des électrodes, l’accès à la donnée de vie réelle et la complexité de l’interprétation des données.

NaoX a été cofondée en 2018 par Hugo Dinh, polytechnicien, et Michel Le Van Quyen, directeur de recherche à l’Inserm, respectivement p-dg et responsable scientifique. Les deux scientifiques se sont donnés pour objectif à travers NaoX de démocratiser l’électroencéphalogramme et d’améliorer le suivi et le diagnostic des troubles neurologiques. Ils sont rejoints par Emmanuel Lange, directeur des nouvelles technologies, et Khalil Kababe, designer hardware. Les capteurs NaoX ont pu alors être testés lors de différentes études préliminaires menées notamment par le Laboratoire d’Imagerie Biomédicale de l’Inserm.

A travers cette opération, l’entreprise ambitionne de mener un essai clinique avec comme investigateur principal l’Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild, qui devrait démarrer d’ici fin 2022, pour aller vers un marquage CE et une commercialisation fin 2023. La première pathologie visée est l’épilepsie.

L’électroencéphalogramme est l’examen de référence permettant de diagnostiquer et surveiller de nombreuses maladies perturbant le fonctionnement cérébral, notamment l’épilepsie, qui concerne 600 000 personnes en France. En affinant le diagnostic et le suivi, la solution de NaoX vise à orienter les patients vers les bons traitements. « La technologie de l’électroencéphalogramme avait peu évolué depuis un siècle. L’avantage de notre solution est de pouvoir accéder à la donnée sur une longue durée tout en facilitant la vie du patient. Notre solution simplifie aussi le travail des médecins : l’information physiologique est transmise des écouteurs au smartphone du patient puis aux médecins lors d’un rendez-vous physique, ou via une connexion sécurisée. Nos algorithmes d’intelligence artificielle assistent le médecin dans la lecture de ces grands volumes de données », explique Hugo Dinh, président directeur général de NaoX.

NaoX Technologies est une start-up française, cofondée en 2018 par un polytechnicien et un directeur de recherche de l’Inserm, qui travaille pour rendre les capteurs d’électroencéphalogramme plus simples et accessibles. Le cerveau et son fonctionnement est au cœur de toute activité humaine mais les capteurs utilisés pour suivre son fonctionnement sont complexes, peu acceptables et ne peuvent être utilisés hors des conditions cliniques. La solution de NaoX est d’intégrer l’électroencéphalogramme dans un objet du quotidien : les écouteurs. Ainsi NaoX améliore le monitoring et le diagnostic de troubles neurologiques.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This