Sélectionner une page

Electrolube lance un vernis de protection « écologique », sans solvant

Electrolube lance un vernis de protection « écologique », sans solvant

Ce vernis de protection bi-composant se distingue par un contenu organique obtenu à 75% à partir de sources renouvelables et par sa capacité de durcissement rapide par rapport aux solutions UV classiques. Et cela tout en assurant un haut niveau de protection, même dans les environnements difficiles, tels que l’industrie automobile.

Electrolube, filiale du groupe MacDermid Alpha Electronics Solutions, profitera du salon Productronica qui se déroulera du 16 au 19 novembre à Munich pour dévoiler un vernis de protection bi-composant biosourcé annoncé comme « révolutionnaire » et « qui changera complètement la donne pour la communauté électronique ».

Baptisé UVCLX pour UV Cure Coating Xtra, le revêtement en question se distingue par un contenu organique obtenu à 75% à partir de sources renouvelables, ce qui ne l’empêche pas de protéger les circuits électroniques dans les environnements les plus difficiles, en particulier dans l’industrie automobile où les composants sont exposés à un risque élevé d’attaque chimique.

L’avancée est de taille sachant que les vernis classiques sont généralement formulés sous forme de solvants, avec ce que cela suppose en termes d’impact sur l’environnement (énergie nécessaire pour éliminer ces solvants, rejet dans l’environnement, etc.). Le vernis sans solvant UVCLX d’Electrolube répond ainsi à cette prise de conscience écologique, sans faire de compromis en matière d’efficacité de protection et de procédé d’application. « Ce revêtement de protection bio-sourcé offre les plus hauts niveaux de protection tout en maintenant un temps de traitement rapide. », indique-t-on chez Electrolube.

Appliqué via une machine de dépose sélective de vernis, l’UVCLX dépasse même les vernis traditionnels durcis à l’UV puisqu’il est sec au touché après une courte période d’exposition à la lumière d’une Led émettant à 365 nm et complètement durci en moins de 24 heures. Ce vernis exploite pour cela un mécanisme de durcissement chimique secondaire qui garantit que même les zones « ombragées » sont complètement durcies dans ce laps de temps. A comparer aux semaines que nécessitent parfois les procédés traditionnels, sans garantie que les zones non exposées soient durcies.

Utilisé de manière optimale en couche de 200 à 350 μm d’épaisseur, ce vernis « écologique » permet par ailleurs l’obtention d’une couverture – et donc d’une protection – efficace des bords de cartes et de composants et d’un haut niveau de protection, même lors de variations importantes de température ou des tests de chocs thermiques, « surpassant largement les autres revêtements UV sur le marché, même dans les environnements les plus difficiles », précise Electrolube. Précisons également qu’en raison de sa nature hydrophobe, l’UVCLX assure une protection efficace contre l’humidité, le brouillard salin et même lors d’une immersion totale d’une durée réduite.

Ce nouveau vernis signé Electrolube sera présenté à Productronica sur le stand de MacDermid Alpha Electronics Solutions. D’autres nouveautés y seront également dévoilées, notamment un élastomère de remplissage thermique – le GF600 – qui offre des performances thermiques de haut niveau et peut être durci à température ambiante ou accéléré par la chaleur. Les applications visées ici sont les véhicules électriques, les batteries et les chargeurs.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This