Sélectionner une page

Entreprises fabless : trio de tête inchangé, mais AMD se rapproche

Entreprises fabless : trio de tête inchangé, mais AMD se rapproche

Les dix premiers fournisseurs mondiaux de circuits intégrés fabless ont enregistré un chiffre d’affaires combiné de 39,43 milliards de dollars au 1er trimestre, soit une croissance de 44% par rapport aux trois premiers mois de 2021, selon TrendForce. Qualcomm, Nvidia, Broadcom constituent à nouveau le trio de tête avec des positions inchangées. Après l’acquisition de Xilinx, AMD a dépassé MediaTek en quatrième position.

Suite à leurs rachats respectifs par AMD et Renesas, Xilink et Dialog sortent du Top 10, tandis que Will Semiconductor et Cirrus Logic y font leur entrée aux 9e et 10e rangs.

Bénéficiant d’une forte croissance en frontaux RF et composants pour l’IoT et l’automobile, Qualcomm a réalisé un chiffre d’affaires de 9,55 milliards de dollars au 1er trimestre, soit une progression de 52% en glissement annuel, lui assurant de conserver son rang de numéro un mondial des entreprises fabless. Avec une croissance de 53%, à 7,9 milliards de dollars, Nvidia fait encore mieux. Broadcom conserve de peu son troisième rang, avec une croissance de ses ventes trimestrielles de (seulement) 26%, à 6,11 milliards de dollars.

Grâce au rachat de Xilinx, les revenus trimestriels d’AMD ont atteint 5,89 milliards de dollars, soit une croissance de 71% en glissement annuel. Même en excluant Xilinx, le chiffre d’affaires d’AMD a atteint un niveau record de 5,33 milliards de dollars.

Mais la palme de la croissance revient à Marvell (+72%, à 1, 41 milliard). Grâce au rachat d’Innovium en octobre 2021, l’Américain gagne trois rangs pour occuper le 6e rang mondial, encore très loin derrière du Taïwanais Mediatek (+32%, à 5,01 milliards).

Pour le 2e trimestre, à l’aube de la basse saison traditionnelle de l’industrie, associée à l’impact de la hausse de l’inflation, de la guerre russo-ukrainienne, des confinements en Chine et d’une baisse de la demande des consommateurs, les entreprises de conception de circuits intégrés avec une forte proportion de revenus liés à l’électronique grand public seront pénalisés, anticipe le cabinet d’études taïwanais. Pas étonnant donc que bon nombre d’acteurs réorientent leur stratégie de fusions/acquisitions vers des marchés tels que l’informatique haute performance, les serveurs, les centres de données et l’électronique automobile dans le but de diversifier les risques opérationnels liée à l’électronique grand public, souligne TrendForce.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This