Michelin, leader mondial des pneumatiques et de la mobilité durable, et l’équipementier automobile Faurecia annoncent la signature d’un protocole d’accord visant à créer une co-entreprise regroupant l’ensemble des activités dédiées à la pile à hydrogène de Michelin, incluant sa filiale Symbio, et de Faurecia.

Symbio, a Faurecia Michelin Hydrogen company, sera détenue à parts égales entre Faurecia et Michelin. Cette co-entreprise française développera, produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds et d’autres domaines d’activité.

Convaincus de l’importance de la technologie hydrogène dans la mobilité zéro émission de demain et de la nécessité de créer une véritable filière industrielle hydrogène française et européenne, Michelin et Faurecia ont pour ambition de créer un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène, grâce aux apports des actifs existants des deux partenaires. La complémentarité de ces acteurs doit permettre à la co-entreprise de proposer immédiatement une gamme unique de systèmes de pile à hydrogène couvrant tous les cas d’usage.

Pour les véhicules électriques, la technologie de la pile à combustible est complémentaire à la technologie batterie, en particulier pour les cas d’usage nécessitant une forte intensité d’utilisation et une plus grande autonomie. Elle vient d’ailleurs d’être retenue par l’Union Européenne comme l’un des six Projets Importants d’Intérêt Européen Commun.

Michelin apportera à cette co-entreprise les activités de Symbio, filiale du groupe depuis le 1er février 2019, équipementier de systèmes de pile à hydrogène associés à une gamme de services digitaux – ainsi que des activités de recherche & développement et de production.

Faurecia apportera son expertise technologique dans la pile à combustible, développée grâce au partenariat stratégique noué avec le CEA, son savoir-faire industriel et ses relations stratégiques avec les constructeurs automobiles. Faurecia poursuivra en parallèle et en partenariat avec Stelia Aerospace Composite, le développement de réservoirs d’hydrogène à haute pression. Ces travaux bénéficieront également à la co-entreprise.

Cet accord entre Michelin et Faurecia a été signé en présence de la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Mme Agnès Pannier-Runacher.