Sélectionner une page

Freescale en quête d’un repreneur ?

Freescale en quête d’un repreneur ?

Repris en main et redressé par Gregg Lowe, nommé à la tête de l’entreprise à la mi-2012, le fabricant américain de semiconducteurs Freescale Semiconductor serait en quête d’un repreneur, croit savoir le New York Post. Des banques d’affaires auraient été mandatées pour l’accompagner dans cette démarche.

 

freescale1602Rappelons que Freescale avait été racheté en 2006 pour 17,6 milliards de dollars par les fonds privés d’investissement Blackstone Group, Carlyle Group, Permira Funds et Texas Pacific Group. En 2011, le fabricant de puces a été réintroduit en Bourse. Depuis un an, le cours de l’action a gagné 72%. Même si les fonds ne retrouveront pas leur mise initiale, il est donc tentant pour eux de solliciter un acquéreur. Le nom de Samsung Electronics est évoqué par la presse américaine, même si l’identité d’un acquéreur semble prématurée

L’ancienne filiale semiconducteurs de Motorola jusqu’en 2014 se définit aujourd’hui comme un fournisseur de solutions sécurisées de traitement de données pour l’embarqué et l’Internet de demain (microcontrôleurs, circuits réseaux, capteurs et circuits analogiques, microcontrôleurs pour l’automobile, circuits RF, etc.). En 2014, Freescale Semiconductor a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 4,634 milliards de dollars, en progression de 11% par rapport à 2013, pour un bénéfice net de 251 M$, contre une perte annuelle de 208 M$, lors de l’exercice précédent.

« Tous nos indications montrent que nous avons gagné des parts de marché en 2014 », avait alors commenté Gregg Lowe, président et CEO de Freescale, qui se félicitait également de l’amélioration de la profitabilité du groupe. Avant de présider aux destinées de Freescale, Gregg A. Lowe était précédemment en poste chez Texas Instruments en tant de senior vice president, responsable de l’activité circuits analogiques hautes performances

Au quatrième trimestre, Freescale a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 milliard de dollars, en baisse de 9% du fait de la saisonnalité des activités et de ventes en baisse sur les marchés de l’industriel et de la distribution. Par rapport au dernier trimestre de l’exercice précédent, ses ventes sont malgré tout en hausse de 2%. Le bénéfice net du trimestre atteint 63 M$, contre 123 M$ il y a trois mois et une perte de 118 M$, un an plus tôt.

Pour le trimestre en cours, Freescale vise un chiffre d’affaires compris entre 1,135 et 1,185 milliard de dollars.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This