Sélectionner une page

Gartner anticipe une chute de 11,2% du marché mondial de semiconducteurs en 2023

Gartner anticipe une chute de 11,2% du marché mondial de semiconducteurs en 2023

En 2022, le marché mondial des semiconducteurs a totalisé 599,6 milliards de dollars, soit une croissance marginale de 0,2% par rapport à 2021. Au vu de la détérioration de la conjoncture, la consommation mondiale de puces ne devrait pas dépasser 532 milliards de dollars en 2023, soit un recul de 11,2 %, selon les dernières prévisions de Gartner. Pour 2024, Gartner prévoit un rebond de 18,5%. A plus long terme, Gartner prévoit une fragmentation de la demande de semiconducteurs et une tendance à la « démondialisation » portée par la montée du « nationalisme techno ».

« Alors que les vents contraires économiques persistent, la faible demande d’électronique du marché final se propage des consommateurs aux entreprises, créant un environnement d’investissement incertain. De plus, une offre excédentaire de semiconducteurs, qui augmente les stocks et réduit les prix des puces, accélère le déclin du marché des semiconducteurs cette année », a déclaré Richard Gordon, vice-président chez Gartner.

L’industrie des mémoires est confrontée à une surcapacité et à des stocks excédentaires, qui continueront d’exercer une pression importante sur les prix moyens de vente (ASP) en 2023. Ainsi, le marché mondial des mémoires devrait s’effondrer de 35,5% en 2023, à 92,3 milliards de dollars, avant de se redresser en 2024. Gartner avance un rebond de +70% en 2024. Dans le détail, le marché des mémoires Drams connaîtra une offre excédentaire importante pendant la majeure partie de 2023 en raison de la faible demande et des niveaux de stocks élevés malgré une production stable en nombre de bits des fabricants de Drams. Le cabinet d’études prévoit ainsi que le marché des Drams diminuera de 39,4% en 2023 pour atteindre 47,6 milliards de dollars. Mais, le marché passera à une offre insuffisante en 2024 et les revenus des Dram pourraient augmenter de 86,8% l’an prochain à mesure que les prix rebondiront.

Au cours des six prochains mois, Gartner s’attend à ce que la dynamique du marché des flash NAND soit similaire à celle du marché des Drams. Une faible demande et un inventaire important chez les fournisseurs créeront une offre excédentaire entraînant de fortes baisses de prix. En conséquence, les revenus des mémoires flash NAND devraient diminuer de 32,9% pour tomber à 38,9 milliards de dollars en 2023. En 2024, les revenus de la NAND devraient augmenter de 60,7% en raison d’une grave pénurie d’approvisionnement, prévient Gartner.

Les marchés des semiconducteurs pour PC, tablettes et smartphones où l’innovation technologique fait défaut stagnent. Ces marchés combinés représenteront 31% de la consommation mondiale de puces en 2023 et totaliseront 167,6 milliards de dollars. « Ces marchés à volume élevé sont saturés et sont devenus des marchés de remplacement dépourvus d’innovation technologique convaincante », souligne Richard Gordon.

En parallèle, les marchés des semiconducteurs pour l’automobile et l’industriel, la défense et l’aéronautique civile poursuivront leur croissance. Le marché des semiconducteurs automobiles notamment devrait croître de 13,8%, pour atteindre 76,9 milliards de dollars en 2023.

À l’avenir, Gartner estime qu’il y aura beaucoup plus de marchés finaux, mais plus petits. Les marchés finaux seront plus fragmentés, avec des poches de croissance provenant de plusieurs secteurs différents dans les secteurs automobile, industriel, IoT et militaire/aérospatial. « La demande du marché final sera moins exposée aux dépenses discrétionnaires des consommateurs et plus exposée aux investissements des entreprises. Les chaînes d’approvisionnement seront plus complexes avec beaucoup plus d’intermédiaires impliqués et des canaux de commercialisation variés », estime Richard Gordon.

Outre la fragmentation de la demande de semiconducteurs, le Covid-19 et les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont précipité la tendance à la « démondialisation » et la montée du « nationalisme techno ». « Les semiconducteurs sont aujourd’hui considérés comme un problème de sécurité nationale. Les gouvernements du monde entier s’efforcent ainsi de renforcer leur autosuffisance dans la chaîne d’approvisionnement des semiconducteurs et de l’électronique », explique Richard Gordon. Un « nationalisme techno » qui va conduire à de fortes incitations de relocalisation à travers le monde.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This