Sélectionner une page

La hausse du prix des mémoires n’est pas terminée

La hausse du prix des mémoires n’est pas terminée

Au deuxième trimestre, les ventes mondiales de mémoires Drams ont bondi de 16,9% par rapport au trimestre précédent, à 16,5 milliards de dollars, selon la société d’études taïwanaise DRAMeXchange, une division de TrendForce. Une forte progression due à la hausse des prix qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année.

Comparée à la situation du 1er trimestre, la conjoncture a été toutefois plus favorable aux acheteurs, avec une sous-capacité de production par rapport à la demande moins sévère qui a permis aux clients de regarnir graduellement leurs stocks, analyse DRAMeXchange. Toutefois les prix ont continué de grimper : + 10% en trois mois pour les mémoires Drams destinées aux PC et aux serveurs ; + 5% pour les Drams pour produits mobiles type smartphone. Cette moindre hausse pour les Drams « mobiles » s’explique par les performances moindres que prévu des ventes de smartphones chinois.

Côté fournisseurs, les trois premiers fabricants ont continué leur course en tête au 2e trimestre. Avec une progression séquentielle de ses ventes de 20,7%, Samsung a vu sa part de marché grimper à 46,2% au deuxième trimestre. Il devance son compatriote SK Hynix (27,3%) et l’Américain Micron (21,6%).

Le marché des flash NAND a progressé de 8%

De son côté, le marché des mémoires flash NAND a continué à connaître un approvisionnement limité au deuxième trimestre, rapporte DRAMeXchange. Par conséquent, les prix sous contrat de diverses lignes de produits NAND Flash ont augmenté de 3% à 10% par rapport au premier trimestre. Pour le troisième trimestre, les fournisseurs de NAND Flash devraient voir leur ventes à nouveau progresser en raison de petites augmentations de prix contractuels des produits  pour mobiles et disques SSD.

Au cours de la période de transition entre les technologies de mémoires flash 2D vers les modèles 3D, l’industrie a connu une perte importante de capacité de production. Cela a entraîné une réduction de l’offre et des prix croissants sous contrats, explique la division de TrendForce. Ainsi, DRAMeXchange  s’attend à ce que les approvisionnements soient sous contrainte pour le reste de 2017. Le retour à l’équilibre viendra plus tard en 2018, lorsque la fabrication de mémoires flash NAND 3D 64 et 72 couches aura atteint la maturité.

Globalement, au deuxième trimestre, la consommation mondiale de mémoires flash a progressé de 8% en trois mois, à 13,22 milliards de dollars. Ce marché est toujours dominé par le Coréen Samsung (35,6% du marché), devant Toshiba (17,5% du marché), à égalité avec son partenaire Western Digital (17,5%), puis Micron (12,9%) et SK Hynix (9,9%).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This