Sélectionner une page

IDT et 5G Lab Germany collaborent pour connecter en réseau les véhicules autonomes

IDT et 5G Lab Germany collaborent pour connecter en réseau les véhicules autonomes

Integrated Device Technology annonce le lancement d’une collaboration, qui devrait durer plusieurs années, avec 5G Lab Germany, dans le domaine de la recherche sur les réseaux mobiles 5G, notamment en s’appuyant sur la technologie IDT, pour connecter les véhicules autonomes en réseau.

IDT-220316Ce projet élargit les travaux du laboratoire basé à Dresde, sur la combinaison des technologies 5G et des applications susceptibles de transformer certains systèmes. La technologie au cœur du projet est l’interconnexion RapidIO à faible latence IDT, aujourd’hui utilisée dans quasiment tous les appels téléphoniques 4G effectués dans le monde, ainsi que pour l’analyse de capteurs en temps réel dans un certain nombre de systèmes aéronautiques et de défense, et qui pourrait aussi servir aux véhicules autonomes.

La technologie RapidIO IDT sera utilisée pour explorer deux aspects clé du réseau. Tout d’abord, la technologie d’interconnexion et de commutation RapidIO à temps de latence 100 ns va permettre de mettre en œuvre la vision de 5G Lab Germany, consistant à transformer les véhicules en appareils connectés en les reliant au serveur MEC (Mobile Edge Computing) d’une station de base 5G. Dans un second temps, il est prévu d’évaluer la technologie RapidIO pour connecter en temps réel plusieurs capteurs embarqués à bord de véhicules, afin de constituer le réseau de capteurs fusionnés indispensable à l’expérience de conduite autonome ou de conduite assistée. Un réseau d’ordinateurs hétérogènes à connexions RapidIO assurera l’analyse en temps réel permettant d’assister les différents dispositifs réseau, notamment les véhicules.

« Compte tenu du leadership de l’Allemagne dans l’industrie automobile mondiale, notre laboratoire se concentre sur l’IoT tactile, sur l’interconnexion à faible latence et sur l’offre de synchronisation leader d’IDT, qui constituent des éléments essentiels pour relever en temps réel les défis des plateformes Internet tactiles, notamment les véhicules autonomes », déclare Gerhard Fettweis, Président du 5G Lab et membre du comité Vodafone pour les Systèmes de transmissions mobiles.

« Avec la contrainte d’aller-retour inférieur à 1 ms qui caractérise les déploiements 5G, nous avons besoin de plateformes informatiques à faible latence pour les véhicules, la station de base et les serveurs MEC. Ce projet explorera la connexion des nœuds de calcul hautes-performances nécessaires au déploiement, grâce à la technologie RapidIO et aux produits de synchronisation IDT », poursuit-il.

Cette collaboration s’appuiera sur la famille RXS de produits RapidIO 50 Gbits/s récemment annoncée par IDT, ainsi que sur les calculateurs en cours de développement par les partenaires d’IDT au sein du groupe HPC (High Performance Computing), OCP (Open Compute Project). Les projets de l’OCP supportent le calcul hétérogène à base x86, ARM, Power Architecture, GPU et FPGA.

Les détails initiaux et les progrès réalisés grâce à cette collaboration devraient être présentés à la conférence International Supercomputing du 19 au 23 juin à Francfort en Allemagne, et lors du congrès Mobile Edge Computing, du 21 au 22 septembre à Munich en Allemagne.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This