Kemet lance une gamme d’inductances de puissance CMS à base de composite métallique. Les inductances de la nouvelle série METCOM sont adaptées au développement d’alimentations à découpage continu-continu offrant un meilleur rendement, ainsi que pour d’autres applications de puissance, comme le filtrage EMI.

Le noyau composite métallique autorise un courant de saturation élevé, qui permet à ces inductances de rester opérationnelles en présence des courants d’ondulation élevés typiques des applications de puissance d’aujourd’hui. La perméabilité élevée de ces inductances se traduit par une faible résistance au courant continu (DCR) et réduit considérablement l’échauffement en cas de courants élevés, ce qui améliore le rendement global, tout en réduisant le recours à la conception thermique.

Les inductances METCOM bénéficient d’une construction blindée, qui confine le flux magnétique à l’intérieur du boîtier de l’inductance, et augmente ainsi le rendement du circuit. Cette construction améliore aussi les performances EMI et élimine les interférences avec les circuits environnants, ce qui facilite l’obtention des différentes homologations d’alimentation.

Ces nouvelles inductances sont spécialement conçues pour les convertisseurs CC-CC utilisés dans un certain nombre d’applications commerciales ou grand-public, notamment les ordinateurs portables, les tablettes, les serveurs et les TV HD. L’homologation AEC-Q200 de ces dispositifs pour les applications automobiles est en cours.

Avec 102 composants couvrant une plage d’inductance de 0,10 mH à 47,00 mH, la série METCOM offre des valeurs DCR descendant jusqu’à 1,5 mW. Ces inductances supportent des courants jusqu’à 35,4A et des températures de fonctionnement de -55°C à +155°C. Avec une empreinte sur circuit à partir de 5,3 x 5,00 mm pour 2,0 mm d’épaisseur, la série METCOM est adaptée aux applications de puissance très denses.

Fabricant : Kemet

Référence : METCOM