Sélectionner une page

Inodesign veut investir 5 M€ en 2022 pour doubler ses capacités de production

Inodesign veut investir 5 M€ en 2022 pour doubler ses capacités de production

Partenaire d’OVHCloud, Inodesign Group, sous-traitant des Hauts-de-France spécialisé dans la conception et la production de cartes électroniques et de faisceaux électriques sur mesure, engagera en 2022 un investissement de 5 M€ pour doubler ses capacités de production et son effectif.

Avec un chiffre d’affaires doublé chaque année depuis sa création en 2012, Inodesign compte réaliser plus de 6 M€ de CA en 2021 avec 50 collaborateurs.

A Croix près de Lille, sur 2000 m2, Inodesign Group rassemble toutes les compétences sur le site : R&D, prototypage, production de séries de cartes et cordons électriques, de quelques centaines d’exemplaires à plusieurs milliers de pièces par mois, production d’objets électroniques pour tous types d’applications (médical, industrie lourde, domotique, ferroviaire, data centers, …), assemblage des sous-ensembles, logistique… Ce modèle en circuit-court permet notamment à OVHCloud, client historique d’Inodesign, d’être agile avec une production sur-mesure au pied de son usine d’assemblage. Et aux bureaux d’études des industriels d’obtenir des prototypes de câbles en moins de 2 jours.

Lauréat de l’appel à projets « Entreprises engagées pour la transition écologique » (EETE) porté par l’ADEME dans le cadre du plan France Relance, Inodesign Group bénéficiera d’un soutien de 100 000 euros. Inodesign, a présenté un projet de refroidissement des serveurs visant à réduire par deux la consommation électrique du système de ventilation via des capteurs de température intelligents. Cette ”smart gestion” cumulée à la canalisation du rejet de l’air chaud permet de réduire la consommation électrique. Des tests ont montré une diminution de 50% à 80% de la consommation.

Inodesign envisage d’investir 5 M€ en 2022 pour doubler sa capacité de production, en passant de 2000 à 4000 m2 de surface industrielle sur la métropole lilloise d’ici 2023, et en doublant son effectif (de 50 à 100 collaborateurs). Des négociations sont en cours avec les maires des villes voisines (Croix et Roubaix). Il s’agit pour Inodesign de renforcer sa R&D via de la croissance externe et de doubler son parc de machines de câblage de cartes électroniques et de production de cordons et faisceaux électriques.

Si la majorité des clients actuels d’Inodesign sont des acteurs du cloud, le groupe entend accentuer la diversification de ses interventions, en R&D comme en production, dans les domaines de la green-tech, de la robotique et de l’intelligence artificielle.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This