Sélectionner une page

Internet des objets industriel : la France au quinzième rang mondial

Internet des objets industriel : la France au quinzième rang mondial

A l’occasion du forum de Davos, Accenture vient de dévoiler une étude portant sur les bienfaits pour l’économie mondiale de l’avènement de l’Internet des objets industriel (IIoT) et les défis à relever par les entreprises et les pouvoirs publics pour favoriser son essor. L’IIoT pourrait contribuer pour 14 000 milliards de dollars à l’économie mondiale d’ici à 2030, mais Accenture estime que les Etats et les entreprises ne se donnent pas les moyens nécessaires à l’adoption de ces nouvelles technologies numériques.

 

IIoT

Rien que pour les Etats-Unis, l’étude montre que les investissements dans l’IIoT et les gains qu’on peut en attendre permettraient d’ajouter 6100 milliards de dollars au PIB américain d’ici à 2030. Mieux, si les Etats-Unis augmentaient de 50% leurs investissements dans l’IIoT, le gain escompté pourrait atteindre 7100 milliards de dollars, soit une croissance du PIB supplémentaire de 2,3%. L’étude déploie des scénarii identiques pour d’autres pays : l’Allemagne pourrait augmenter son PIB de 700 milliards de dollars à l’horizon 2030 (soit 1,7 point de croissance supplémentaire) et le Royaume-Uni de 531 milliards (+1,8%). Quant à la Chine, de semblables mesures en faveur de l’IIoT lui permettraient d’accroître son PIB de 1800 milliards de dollars à l’horizon 2030 (soit 1,3 point de croissance supplémentaire).

Mais, l’étude qui a interrogé 1400 décideurs économiques (dont 736 p-dg) pointe que seulement 7% des entreprises ont mis en œuvre une stratégie claire (avec des objectifs à atteindre) en faveur du déploiement de l’IIoT. 73% d’entre elles n’ont pris aucune initiative dans ce sens.

Par pays, si les Etats-Unis, la Suisse, les pays scandinaves et les Pays-Bas ont bien pris la mesure du problème, l’étude stigmatise le manquée de conscience de ces enjeux de l’Italie, de l’Espagne, de la Russie, de l’Inde et du Brésil. La France, classé quinzième pays pour cette problématique (voir illustration) est loin du rang qu’elle devrait tenir.

accenture2101

Pour Accenture, il y a trois moyens d’accélérer une adoption large de l’Internet des objets industriel. Il faut d’abord repenser les modèles organisationnels : les entreprises doivent repenser leurs organisations, leurs partenariats et leurs opérations. Vaste programme. Par ailleurs, il leur faut capitaliser sur la valeur de la donnée. Cela suppose d’établir des standards en matière de sécurité et d’interopérabilité, de façon à permettre l’échange en toute confiance de données entre les entreprises. Enfin, les entreprises doivent repenser la façon de travailler de leurs collaborateurs, en décentralisant les environnements de travail pour permettre un plus grand accès aux données et accélérer les pouvoirs de décision.

L’étude peut être téléchargée ICI.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This