Sélectionner une page

Isorg lève 16 M€ de plus pour accélérer son internationalisation

Isorg lève 16 M€ de plus pour accélérer son internationalisation

Isorg, société pionnière des photodétecteurs organiques et des capteurs grande surface annonce une levée de fonds de 16 millions d’euros en capital. Deux grands investisseurs industriels japonais, – Sumitomo Chemical et Mitsubishi -, ont participé au tour de table qui porte à 47,8 millions d’euros les sommes levées par la société française depuis sa création en 2010.

« Cette troisième levée de fonds confirme la maturité d’Isorg et notre volonté de devenir un acteur industriel qui compte, ce qui est notre objectif depuis le début de notre aventure il y a 11 ans. L’arrivée de nouveaux investisseurs industriels japonais et grecs aux côtés de nos partenaires historiques confirme notre ambition internationale, la force de notre modèle économique et la maturité de nos produits », déclare Jean Yves Gomez, p-dg d’Isorg.

La société grecque Integrated Systems Development (ISD) et cinq nouveaux investisseurs français représentés par le gestionnaire de fonds Financière Fonds Privés ont également rejoint le tour. Les actionnaires historiques Bpifrance, New Science Venture, CEA Investment et le Groupe Sofimac (Limousin Participations) ont aussi apporté leur contribution, réaffirmant leur engagement et leur confiance en Isorg.

Isorg utilisera ces nouveaux fonds notamment pour commercialiser sa technologie de photodiodes organiques (OPD) sur le marché de la sécurité de très haut niveau avec authentification par biométrie et offrir de nouvelles opportunités d’intégration pour plusieurs scanners d’empreintes digitales, déployer une force de vente mondiale et d’ingénierie d’applications et accompagner sa transformation en une entreprise industrielle à part entière.

Isorg développe des capteurs d’images à grande surface et des solutions biométriques basées sur les OPD pour (Organic Photo-Detector), une technologie qui peut convertir un substrat (plastique, verre, substrat Cmos) en une surface de détection optique. Isorg propose au marché de la sécurité et de l’identification des modules OPD minces et légers qui peuvent résister à la lumière extérieure ; fonctionnalités clés requises dans les applications mobiles. Isorg exploite à Limoges la première usine industrielle capable de produire en masse des capteurs OPD.

Le marché mondial des capteurs à photodiodes pourrait atteindre 867,7 millions de dollars d’ici 2026, soit un taux de croissance annuel moyen de 7,7% de 2018 à 2026.

« La technologie OPD peut être utilisée dans une variété d’applications. Nous prévoyons que le marché des OPD connaîtra bientôt un boom et une expansion rapide grâce à la technologie d’Isorg », a déclaré Isao Kurimoto, directeur général de Sumitomo Chemical.

« Outre l’intégration dans les smartphones, les solutions d’Isorg peuvent être appliquées dans un large éventail d’applications pour différents domaines industriels », a ajouté Yoshiyuki Watanabe, directeur général de l’unité de création d’entreprises et de stratégie numérique chez Mitsubishi.

Au cours des prochains mois, Isorg prévoit d’atteindre plusieurs objectifs : ouvrir un nouveau site en Asie, déposer la certification FBI pour ses modules biométriques FAP20 à FAP60 pour les applications de sécurité, développer des modules de la taille d’une paume de main, concevoir un module de reconnaissance des veines basé sur un capteur validé par le client avec une forte sensibilité proche infrarouge.

Isorg est un pionnier de l’électronique organique et imprimée pour les photodétecteurs et capteurs d’images de grande surface. Il offre une nouvelle génération d’imageurs hautes performances avec la possibilité d’une intégration dans des systèmes avec diverses formes ou facteurs de forme. Ses capteurs d’image flexibles ont des applications dans les dispositifs médicaux, la sécurité d’identification et le contrôle d’accès, l’IoT et l’électronique grand public. En 2016, Isorg a lancé la première preuve de concept au monde d’un capteur d’empreintes digitales en plastique flexible haute résolution (500 dpi) de grande taille pour la sécurité biométrique et d’autres applications. Créée en 2010 à Grenoble et en partenariat avec le CEA-Liten, Isorg dispose depuis 2018 d’un outil industriel unique sur son site de production de Limoges. Isorg a été classée 3e PME lors du palmarès 2020 des déposants de brevets à l’INPI, derrière Aledia et Devialet (voir notre article).

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This