Sélectionner une page

La détection de personnes à partir d’images ou de vidéos devient frugale

La détection de personnes à partir d’images ou de vidéos devient frugale

Maxim Integrated s’est associé au spécialiste de l’IA appliquée aux objets connectés Aizip pour développer une solution IoT de détection de personnes à partir d’images ou de vidéos, 100 fois moins gourmande en énergie que les dispositifs traditionnels.

La détection de silhouettes humaines dans une image ou dans une vidéo a le vent en poupe, en particulier dans les applications de gestion de l’énergie des bâtiments (pour détecter la présence ou non d’humains dans une zone donnée et y asservir l’extinction ou l’allumage de la lumière, du chauffage ou de la climatisation) ou de vidéosurveillance « intelligente » (pour détecter la présence d’humains dans des zones dangereuses ou à accès restreint).

Si des solutions de type IoT, basées sur de l’intelligence artificielle et alimentées par batterie, existent déjà, elles ne sont pas forcément réputées pour leur frugalité en matière de consommation énergétique. Et on n’ose imaginer quelle serait la quantité annuelle de piles AA/LR6 nécessaire à ce type d’applications à l’échelle d’un grand bâtiment tertiaire ou d’un grand complexe industriel. Sans compter le temps – et l’argent – perdu en termes de maintenance.

C’est justement ce constat qui a mené Maxim Integrated à s’associer avec Aizip, une société américaine spécialisée dans l’intelligence artificielle pour applications IoT, dans le but de développer une solution IoT de détection de personnes très peu consommatrice d’énergie et donc, susceptible d’améliorer grandement l’autonomie de ce type de dispositif IoT de périphérie de réseau alimenté par batterie. En associant le microcontrôleur à réseau neuronal MAX78000 AI très faible consommation du premier et le modèle Visual Wake Words (VWW) du second permettant la détection de silhouettes humaines dans des images et des vidéos IoT, il est possible de réduire à seulement 0,7 mJ par inférence l’énergie nécessaire à cette application. Soit une réduction d’un facteur 100 comparé aux solutions logicielles conventionnelles. Selon les calculs des deux sociétés, cela revient à effectuer 13 millions d’inférences avec une seule pile AA/LR6.

« Aizip a rapidement tiré parti de notre capacité de quantification par couche pour réduire les besoins de stockage et produire un modèle compact et économe en énergie pour la détection de personnes. Je me réjouis de travailler avec eux sur de futurs projets », s’enthousiasme Robert Muchsel, Fellow de Maxim Integrated et architecte du microcontrôleur MAX78000.

Les deux partenaires mettent également en avant le coût très compétitif de cette solution, la compression extrême du modèle permettant une solution de vision « intelligente » associant un microcontrôleur à faible coût, accéléré par IA et doté d’une mémoire limitée, et des capteurs d’image bon marché.

Le microcontrôleur MAX78000 et le kit d’évaluation MAX78000EVKIT# de Maxim sont d’ores et déjà disponibles au prix de 8,5 dollars pour le premier (par quantités de 1000 pièces et plus) et de 168 dollars pour le second.

A noter que le réseau de précision mixte VWW fait partie de la série Aizip Intelligent Vision Deep Neural Network (AIV DNN) destiné aux applications d’imagerie et de vidéo, et a été développé avec les outils d’automatisation de conception exclusifs Aizip pour atteindre une précision supérieure à 85% sur la détection de présence humaine. Les modèles de la série AIV DNN, ainsi que les outils et services associés, sont disponibles directement auprès d’Aizip.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This