Sélectionner une page

L’Arcep autorise Orange à mener une première expérimentation de la 5G

L’Arcep autorise Orange à mener une première expérimentation de la 5G

Alors que les réseaux 4G se déploient déjà très largement à l’échelle mondiale, l’industrie des télécommunications anticipe d’ores et déjà l’évolution vers une 5e génération de réseaux mobiles, envisagée à l’horizon 2020. Dans ce contexte, l’Arcep a délivré à Orange une autorisation d’expérimentation pour procéder à des tests des technologies 5G sur la commune de Belfort jusqu’à la fin de l’année 2016.

5G-011015Le développement de la 5G vise à démultiplier la capacité et la rapidité des réseaux mobiles, et à améliorer la connectivité afin d’accompagner l’émergence de nouveaux usages comme l’Internet des objets.

Ces tests constituent une étape vers le développement des technologies 5G. Ils s’inscrivent dans le cadre du programme européen 5G-PPP, un partenariat public-privé entre la Commission européenne et l’industrie des télécommunications, et plus particulièrement dans le cadre du projet mmMagic.

Ce projet a pour objectif d’étudier les conditions d’utilisation par la 5G de bandes de fréquences dites « millimétriques », entre 6 GHz et 100 GHz. Ces fréquences très hautes sont encore inutilisées par les réseaux mobiles actuels et représentent un enjeu majeur pour atteindre les objectifs de performance attendus par la 5G. A cet égard, la recherche de fréquences 5G harmonisées mondialement dans cette gamme sera lancée au lendemain de la Conférence mondiale des radiocommunications de novembre 2015.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This