Spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements et de systèmes utilisant les technologies de la pyrotechnie, de la micromécanique et de l’électronique de précision, Tethys poursuit son développement en accueillant en tant que repreneur Philippe Saussol, avec la participation de Definvest, le fonds du ministère des Armées géré par Bpifrance, et une dizaine d’autres investisseurs.

Créée en 2004 et implantée à Signes dans le Var, Tethys réalise des composants et systèmes complexes exploitant l’énergie délivrée par la combustion de matériaux énergétiques (poudre, explosifs) et utilisés dans les domaines aussi bien militaires que civils. Cette opération de transmission a également permis l’entrée au capital de Marc Schwindenhammer, ancien directeur commercial et aujourd’hui directeur général de Tethys.

Tethys est l’un des leaders français des applications pyrotechniques. La société développe et fabrique des équipements et systèmes remplissant, en autres, des fonctions complexes dédiées à la protection des personnes et des biens et utilisant les techniques avancées de la pyrotechnie, de la micromécanique et de l’électronique. Ses domaines d’intervention sont variés : de la défense (produits embarqués) aux applications médicales, en passant par la protection incendie, les travaux spéciaux, les sports extrêmes ou la sûreté nucléaire. La société créée en 2004 par deux anciens cadres du secteur, bénéficie de toutes les autorisations légales pour adresser ces marchés sensibles. Tethys est aujourd’hui reconnue par des acteurs majeurs de l’industrie française (Naval Group, MBDA, Technicatome, Air Liquide, etc.) et a un potentiel de croissance à l’international où elle réalise aujourd’hui moins de 10% de son chiffre d’affaires.

Cette transmission s’est réalisée via le “search fund” créé par Philippe Saussol auquel participe le fonds Definvest et d’autres investisseurs qui deviennent actionnaires de Tethys aux côtés de ce dernier. Il s’agit de la deuxième opération réalisée en France suivant ce modèle d’acquisition. L’opération doit permettre à Tethys de poursuivre sa stratégie de croissance, en continuant son développement sur ses marchés actuels (défense, sécurité et aérospatial) et en accentuant son activité à l’étranger. L’accompagnement actif de ses nouveaux partenaires financiers doit permettre de donner les moyens à la société d’atteindre ses objectifs et d’accélérer sa dynamique de développement.

« Il s’agit du 8e investissement de Definvest, le chemin parcouru depuis sa création est considérable. Plus qu’une entreprise, c’est un savoir-faire que nous accompagnons aujourd’hui : Tethys est un leader reconnu en pyrotechnie, un domaine indispensable au fonctionnement de nos sous-marins et missiles. Le ministère des Armées est aux côtés de ceux qui composent notre souveraineté nationale, Tethys en fait partie, je félicite tous ses employés et ses dirigeants », souligne Florence Parly, ministre des Armées.

« Dans le cadre de sa mission de soutien de la base industrielle et technologique de défense, la Direction générale de l’armement (DGA) suit Tethys depuis sa création, compte tenu de son rôle clé dans les équipements à base de pyrotechnie utilisés dans de nombreux programmes d’armement conduits par la DGA au profit des armées. Il était donc naturel de soutenir cette prise de participation afin de pérenniser la filière et d’assurer la continuité de l’entreprise tout en renforçant sa capacité d’innovation », ajoute François Mestre, chef du service des affaires industrielles et de l’intelligence économique au sein de la Direction générale de l’armement (DGA) du ministère des Armées.

« Avec Marc Schwindenhammer et toute l’équipe, soutenus par les investisseurs qui nous accompagnent, nous allons continuer à développer les savoir-faire hautement qualifiés de Tethys pour nous renforcer sur nos marchés-clés et nous développer à l’international », assure Philippe Saussol, repreneur de Tethys.