Le système d’exploitation temps réel (RTOS) haute performance et évolutif eMCOS POSIX d’eSOL, spécialiste japonais de la conception de logiciels temps-réel embarqués, prend désormais en charge le processeur intelligent MPPA (Massively Parallel Processor Array) de troisième génération, Coolidge, développé par Kalray.

Ainsi, des développements basés sur le MPPA Coolidge pourront être commercialisés pour certaines applications complexes telles que les logiciels Autoware et AUTOSAR Adaptive Platform pour la conduite autonome, ou encore ROS pour la commande de robots. Parmi les autres applications notables, on peut citer l’Edge Computing (informatique en périphérie du réseau), les centres de données, les équipements médicaux, le calcul haute performance (HPC) et l’apprentissage automatique (ML ou Machine Learning).

Les concepteurs profiteront des performances de calcul extrêmes et de la faible consommation du MPPA Coolidge (doté de 80 cœurs) dans les mêmes conditions qu’avec les processeurs multicœurs existants. Pour eSOL, cela signifie en fin de compte la possibilité d’offrir une plateforme logicielle sécurisée, conforme à POSIX et capable de tirer parti de l’architecture « manycore » du Coolidge.

eMCOS POSIX est conforme au profil POSIX PSE53 pour l’exécution de plusieurs processus. Une architecture propriétaire, à micro-noyaux distribués, permet de tirer les performances maximales du processeur manycore MPPA Coolidge et fournit un support scalable pour différentes configurations de processeurs, allant du monocœur au multicœur, jusqu’au « manycore » (multicœur à très grand nombre de cœurs) et au multipuce. Un support évolutif est également assuré, non seulement pour les configurations homogènes sans mécanisme de cohérence de cache, mais aussi pour les configurations hétérogènes combinant différentes architectures.

La sûreté de fonctionnement de la plateforme eMCOS est assurée par l’élimination des points de défaillance centraux et l’absence d’interférences (FFI pour Freedom From Interference) au sein du logiciel, qui combine plusieurs niveaux de sûreté de fonctionnement automobile (ASIL), une exigence essentielle des normes de sûreté fonctionnelle (FuSa pour Functional Safety).

Un environnement et des outils de développement optimisés sont disponibles pour créer des applications complexes avec plusieurs processus POSIX ciblant le MPPA Coolidge.

Avec des configurations matérielles hétérogènes, eMCOS prend en charge un certain nombre de profils dont POSIX, AUTOSAR et un hyperviseur. Cette souplesse permet au RTOS de tirer des performances de calcul maximales du MPPA Coolidge, qui peut être utilisé comme une plateforme embarquée autonome (« standalone ») mixant des fonctions dotées de niveaux de criticité différents sur la même puce, ou comme un accélérateur offrant de hautes performances élevées lorsqu’il est associé à un processeur hôte distinct.

« En prenant en charge le MPPA Coolidge, eMCOS POSIX devient le premier système d’exploitation POSIX disponible dans le monde à tourner sur 80 cœurs. eSOL a l’intention de continuer à collaborer étroitement avec Kalray pour proposer des plateformes pour systèmes intelligents, offrant des performances de calcul, une efficacité énergétique, des caractéristiques temps-réel, ainsi qu’une sûreté et une sécurité supérieures », déclare Bob Nobuyuki Ueyama, Vice-Président Exécutif d’eSOL.

Stéphane Cordova, Vice-Président Solutions Embarquées chez Kalray, ajoute : « Nous sommes engagés avec eSOL dans le cadre d’une collaboration technique et stratégique depuis de nombreuses années, et ce dernier développement démontre ce que nous pouvons réaliser ensemble au bénéfice des clients. Nous allons poursuivre ce travail d’équipe pour fournir des plateformes logicielles sûres et performantes pour un large éventail d’applications complexes et exigeantes comme la conduite autonome, les équipements industriels, la robotique, les équipements médicaux et l’Edge Computing ».