La Semiconductor Industry Association (SIA) a félicité le 1er janvier le Congrès américain pour avoir promulgué le National Defence Authorization Act (NDAA). Cette législation qui comprend le titre XCIX, «Creating Helpful Incentives to Produce Semiconductors for America», autorise les incitations fédérales à promouvoir la fabrication de semiconducteurs et les investissements fédéraux dans recherche sur les semiconducteurs.

« La promulgation de la NDAA contribuera à propulser la croissance économique américaine et à consolider la position de l’Amérique à l’avant-garde de l’innovation dans les semiconducteurs, qui est essentielle pour les technologies révolutionnaires d’aujourd’hui et de demain », a déclaré Bob Bruggeworth, p-dg de Qorvo, qui préside actuellement la SIA.

La prochaine étape consiste pour les dirigeants de Washington à financer entièrement les incitations à la fabrication de puces et les initiatives de recherche de la NDAA, demande la SIA. Cela fera de l’Amérique l’un des endroits les plus attrayants au monde pour produire cette technologie fondamentale. Les provisions autorisées par la NDAA doivent encore être financées par des crédits ouverts par le Congrès, insiste l’organisation professionnelle.

La SIA et le Boston Consulting Group ont publié une étude en septembre selon laquelle de solides incitations fédérales pour la fabrication nationale de semiconducteurs inverseraient la trajectoire de plusieurs décennies de baisse de la production de puces en Amérique et créeraient jusqu’à 19 grandes unités de fabrication de semiconducteurs et 70 000 emplois aux États-Unis au cours des 10 prochaines années. Un rapport distinct de la SIA publié en juin a révélé que le financement fédéral de la recherche sur les semiconducteurs génère un retour sur investissement exceptionnel pour les contribuables, chaque dollar supplémentaire investi ajoutant 16,50 dollars au produit intérieur brut américain.

« Les dispositions de la NDAA sur les semiconducteurs renforceront l’économie américaine, notre sécurité nationale et notre leadership dans les puces et les nombreuses technologies qu’elles permettent. Maintenant, il est essentiel pour les dirigeants à Washington de mettre ces dispositions en action en les finançant entièrement », a déclaré John Neuffer, président de la SIA.

L’industrie des semiconducteurs emploie directement près d’un quart de million de travailleurs aux États-Unis, et les ventes des sociétés américaines de semiconducteurs ont totalisé 193 milliards de dollars en 2019. La SIA représente 98% de l’industrie américaine des semiconducteurs en termes de chiffre d’affaires et près des deux tiers des entreprises de puces non américaines.