Pour la première fois depuis 2011, les livraisons mondiales d’écrans LCD pour téléviseurs devraient diminuer en 2020, chutant de 7% pour atteindre 265 millions d’unités, selon IHS Markit. Cette prévision d’un recul de 7% représente la plus forte baisse annuelle de l’histoire de l’industrie des téléviseurs LCD.

La baisse de 2020 interviendra après deux années de suite de stagnation du marché avec des livraisons à 289 millions d’unités en 2018 et 284 millions en 2019. La croissance du marché s’est arrêtée au cours de ces années malgré l’expansion des capacités de production des usines TFT-LCD de génération 10,5 et de génération 8,6 en Chine. L’arrêt de la croissance s’inscrit également dans un contexte de demande croissante de plus grands panneaux de télévision LCD de 55 pouces et plus de diagonale.

Le ralentissement de la demande de téléviseurs LCD et l’offre excédentaire de téléviseurs LCD ont accéléré l’érosion des prix, obligeant les fabricants à freiner la production. De nombreux fournisseurs ont adopté une approche plus conservatrice en réduisant le taux d’utilisation des capacités de production de leurs usines à partir de la mi-2019 et en lançant des plans de restructuration des usines plus agressifs.

Face à la Chine, la Corée pourrait jeter l’éponge

« Depuis que les fabricants de panneaux chinois ont mis en service leurs fabs Gen 10.5 en 2018, les fabricants de panneaux coréens et taïwanais qui produisent dans des usines Gen 7 et Gen 8 ont été confrontés à une concurrence acharnée sur le marché des téléviseurs LCD de grande taille. En raison de la baisse rapide des prix des panneaux de téléviseurs LCD 65 et 75 pouces produits par les usines Gen 10.5, ils sont maintenant dans une situation critique. En conséquence, les fabricants coréens de panneaux de télévision LCD ont recouru à la restructuration de leurs usines de LCD TV, tandis que leurs concurrents taïwanais ont réduit la production de panneaux LCD pour téléviseurs et canalisé des ressources vers la production de moniteurs et de panneaux PC portables. Ce scénario devrait entraîner une forte baisse des livraisons de panneaux TV LCD en 2020 », souligne  Peter Su, analyste principal chez IHS Markit.

La part coréenne des livraisons de panneaux de téléviseurs LCD en 2020 devrait diminuer d’environ 9 points par rapport à 2019, tandis que la part de marché chinoise devrait augmenter de 10 points. En regardant les tendances actuelles, les fabricants coréens de panneaux LCD TV pourraient éventuellement quitter ce secteur, abandonnant leur part de marché à leurs concurrents chinois, avance IHS Markit.

« Même si le volume des livraisons de panneaux LCD-TV s’est érodé, la demande de panneaux de plus grande taille continuera de croître », ajoute Peter Su. IHS Markit s’attend ainsi à ce que les livraisons d’écrans LCD pour téléviseurs de 65 pouces de diagonale et plus atteignent 37 millions d’unités en 2020, contre 30,6 millions en 2019.

En 2019, le producteur chinois BOE devrait prendre la tête des livraisons de panneaux de téléviseurs LCD  avec une part de marché de 19%, suivi par le Coréen LG Display (15,4%) et le Taïwanais Innolux (15,3%).
Les fabricants de panneaux chinois devraient revendiquer une part encore plus importante du gâteau en 2020. BOE devrait étendre son avance l’an prochain, avec 21% du marché, tandis que CSOT devrait représenter 16% du marché. Innolux devrait conserver sa part de marché de 15% l’année prochaine. À l’échelle mondiale, trois fabricants d’écrans LCD chinois devraient ainsi figurer parmi les cinq premiers fabricants mondiaux de panneaux de téléviseurs LCD en 2020 : BOE (21% du marché), CSOT (16%) et HKC (12%).