Sélectionner une page

Marché allemand de la distribution : le book-to-bill s’affole à 1,79

Marché allemand de la distribution : le book-to-bill s’affole à 1,79

Au deuxième trimestre, les distributeurs inscrits à l’association allemande FBDi ont enregistré une augmentation de 17,5% de leurs ventes à 802 millions d’euros. Dans le même temps, les prises de commande ont quasiment explosé, progressant de 132% sur un an pour atteindre un volume record de 1,43 milliard d’euros.

Comme au premier trimestre, le manque de disponibilité des composants a considérablement ralenti la croissance des ventes, souligne le FBDi. Le ratio commandes sur facturations (book-to-bill) a de nouveau augmenté, pour atteindre un niveau incroyable de 1,79.

Par type de produits, les ventes de semiconducteurs n’ont progressé sur un an que de 11,2 % à 520 millions d’euros, mais les prises de commandes ont enregistré une augmentation massive à plus d’un milliard d’euros. Signe de l’ampleur de la pénurie en circuits intégrés qui bride la croissance des ventes mais affole les commandes.

Outre-Rhin, les ventes des distributeurs en composants passifs ont augmenté de manière significative de 35%, à 104 millions d’euros, tout comme celles de composants électromécaniques (+31%, à 112 millions d’euros), des capteurs (+54%), des alimentations (+28,2%) et des cartes embarquées (43,3%). Du fait de la disparité des progressions, la répartition des ventes par type de produits a quelque peu évolué : les semiconducteurs ont représentent 65% des ventes, les passifs 13%, l’électromécanique 14%, les alimentations 4% et les autres produits les 4 % restants.

« Compte tenu de la situation des commandes absurdement élevée, on peut supposer que l’augmentation des ventes a été caractérisée davantage par un manque de disponibilité et des augmentations de prix que par une croissance réelle, qui, espérons-le, se matérialisera dans les prochains trimestres », commente Georg Steinberger, président du FBDi. Il s’interroge sur la réalité du 1,43 milliard d’euros de nouvelles commandes, qui semble s’apparenter plus à des surréservations comme antidote à la pénurie.

Pour l’ensemble de 2021, le FBDi prévoit que le marché allemand des composants électroniques pourrait atteindre 3183 millions d’euros, contre 2844 M€ en 2020 et 3329 M€ en 2019.

INSCRIPTION NEWSLETTER

.

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This