Sélectionner une page

Marché français des télécoms : investissements records en 2018

Marché français des télécoms : investissements records en 2018

En 2018, les opérateurs télécoms ont investi en France 200 millions d’euros de plus qu’en 2017 pour un montant global (hors fréquences) de 9,8 milliards d’euros, selon l’observatoire annuel de l’Arcep annuel qui fait le point sur les principales données économiques du marché français des télécoms. Le montant des investissements aura ainsi augmenté de 40% en quatre ans.

L’Arcep se félicite de ce niveau d’investissement nécessaire pour répondre aux besoins du pays. Cette hausse des investissements s’accompagne d’un recul contenu du revenu des opérateurs (-1% en 2018), porté par la légère baisse du revenu des services fixes et alors que le revenu des services mobiles progresse pour la première fois en 8 ans.

Un effort d’investissement porté par le décollage de la fibre

Sur les 9,8 milliards d’investissements, 7 milliards ont été consentis dans les réseaux fixes et 2,8 milliards dans les réseaux mobiles. La croissance de l’investissement provient, en totalité cette année, de l’augmentation des dépenses des opérateurs dans le déploiement réseaux FttH en fibre optique : 13,6 millions de locaux sont désormais éligibles à cette technologie, ce qui représente 7,9 millions d’accès supplémentaires déployés en trois ans (+3,2 millions de nouveaux logements raccordables en 2018). 4,8 millions de foyers ont d’ores et déjà adopté cette technologie, à un rythme en progression constante (+1,5 million en un an).

Pour faire face aux enjeux d’aménagements du territoire et de compétitivité du pays, l’Arcep invite les opérateurs à maintenir leur dynamique d’investissement pour être au rendez-vous de la fibre et de la 5G. Le maintien d’un rythme soutenu de déploiement de la fibre et la mise en place de l’infrastructure 5G vont en effet exiger une constance dans l’effort. De nouvelles opportunités pourraient constituer des relais de croissance pour les opérateurs : le marché entreprises, mais aussi le réseau 5G avec la ville connectée (smart city), l’industrie 4.0, ou encore les véhicules connectés.

L’an passé, en termes d’usages, l’utilisation des réseaux mobiles s’est intensifiée, que ce soit la consommation vocale (+3,7%) mais surtout les services de données dont le volume augmente toujours sensiblement (+65% en un an). La France compte 47,7 millions de clients actifs sur les réseaux 4G (+6,1 millions), ces derniers ayant consommé, en moyenne, 6,7 Go de données par mois en 2018. A l’étranger également, grâce au règlement européen intervenu en juin 2017 et portant sur la fin des frais d’itinérance en Europe, la consommation de données des clients des opérateurs double en 2018.

Téléchargez la présentation de l’Arcep

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This