Mersen, expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés, annonce avoir acquis le plein contrôle de la société Fusetech, basée à Kaposvar en Hongrie, en rachetant la participation détenue par le groupe Hager.

Cette opération permet à Mersen (anciennement Carbone-Lorraine) de renforcer son efficacité industrielle en Europe dans le domaine des fusibles, et d’intégrer dans le groupe un site pour la fabrication de certaines de ses gammes de produits futurs en norme européenne (IEC). Le montant de l’opération est d’environ 4 millions d’euros.

Fusetech est une société commune détenue à parts égales par Mersen et Hager depuis 2007. Cette usine produit des fusibles industriels à coûts maîtrisés pour le marché européen. La société emploie actuellement environ 300 salariés sur un site de 6000 m2. Elle a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires externe à Mersen d’environ 7 millions d’euros.

« Je me réjouis de cette étape importante dans le plan de croissance et d’optimisation de nos lignes de produit fusibles en Europe. Fusetech est une excellente base industrielle de production de fusibles développée avec notre partenaire le groupe Hager, que le groupe va utiliser pour croître sur le marché européen. Les équipes de Fusetech connaissaient déjà Mersen et je suis heureux de les accueillir au sein du groupe », souligne Luc Themelin, directeur général de Mersen.

Présent dans 35 pays avec plus de 50 sites industriels et 16 centres de R&D, Mersen est un expert mondial des spécialités électriques et des matériaux avancés pour les industries de l’éolien, du solaire, de l’électronique, du véhicule électrique, de l’aéronautique, et du spatial.