Maxim Integrated introduit un microcontrôleur (MCU) basse consommation, MAX32670, à cœur Arm Cortex-M4 avec FPU (Floating Point Unit, ou unité à virgule flottante) qui permet un gain de 40% d’énergie et de 50% de place, tout en augmentant la fiabilité des applications industrielles, de santé et d’IoT.

Ce dispositif protège toute la mémoire embarquée, tant Flash que SRAM, avec une correction ECC (Error-Code Correction, ou correction à code d’erreur) pour assurer la plus grande fiabilité au MCU.

Dans de nombreuses applications industrielles et IoT, le bombardement par des particules à haute énergie et d’autres phénomènes environnementaux peuvent provoquer des erreurs de mémoire et des inversions de bits en cours de fonctionnement, notamment avec des nœuds sous la barre des 40 nm. Cela peut perturber le fonctionnement du MCU et produire des résultats incorrects, voire dangereux. Afin d’éviter de telles conséquences catastrophiques, le MAX32670 protège l’ensemble de sa mémoire (384 Ko de mémoire Flash et 128 Ko de SRAM) avec la technologie ECC, qui corrige automatiquement les inversions de bits et améliore la fiabilité. Avec l’ECC, les erreurs d’un seul bit sont détectées et corrigées par le matériel lui-même, ce qui évite l’écrasante majorité des erreurs d’inversion de bit, susceptibles de compromettre l’application.

Avec une consommation en mode actif de seulement 40 µW/MHz, le MAX32670 exécute les commandes provenant de la mémoire flash en consommant 40% de moins que la solution industrielle concurrente la plus proche. Il s’agit de la solution la moins gourmande en énergie pour les applications de capteurs fonctionnant sur batterie. Disponible en boîtier WLP ultra-miniature de 1,8 mm x 2,6 mm WLP ou en boîtier TQFN de 5 mm x 5 mm , le MAX32670 est aussi 50% plus petit que son concurrent le plus proche, ce qui donne aux développeurs la possibilité de réduire la taille du produit et le coût des matériaux.

Fabricant : Maxim

Référence : MAX32670