Comme cela était prévisible, le conseil d’administration de Thales a décidé ce matin l’abandon du projet de gouvernance dissociée qui avait été annoncé en décembre dernier. Patrice Caine, nommé directeur général de Thales le 23 décembre dernier, devient donc p-dg à part entière du groupe d’électronique de défense.

caine-130515Cette décision fait suite au renoncement hier d’Henri Proglio de briguer le poste président du conseil d’administration qui lui était dévolu, devant les exigences du ministère de l’économie qui le sommait de renoncer à ses intérêts dans des sociétés russes. « Il y a un p-dg qui est nommé depuis le mois de décembre dernier et qui s’appelle Patrice Caine je souhaite qu’il puisse continuer d’exercer ses fonctions dans le calme et la sérénité », a affirmé Emmanuel Macron pour clore le débat.

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires trimestriel du groupe d’électronique professionnelle a progressé de 4%, à 2,58 milliards de dollars.