Soitec, spécialiste grenoblois des tranches SOI, a enregistré une perte nette de 71,7 M€ pour son exercice fiscal 2015-2016, contre une perte de 258,7 M€ sur l’exercice précédent. Comme annoncé le 13 avril dernier, le chiffre d’affaires consolidé a atteint 237,5 millions d’euros pour l’exercice 2015-2016, répartis entre l’électronique (232,3 millions d’euros) et les autres activités (5,1 millions d’euros). Le chiffre d’affaires est en croissance de 17% à taux de change constant.

Altatech

Soitec a cédé Altatech à Fogale nanotech

Fin mars, Soitec a cédé 100% de sa participation dans la société Altatech Semiconductor au Nîmois Fogale nanotech pour un montant non communiqué. Basé à Grenoble, Altatech est spécialisé dans les équipements de dépôt de matériaux et d’inspection de la tranche pour la fabrication des semiconducteurs. De son côté, Fogale nanotech, spécialisé dans les solutions de métrologie avancées pour l’industrie des semiconducteurs, compte sur cette acquisition pour accroître son marché adressable (inspection pour circuits 3D, mems, DEL, etc.). Voir notre article sur Europelectronics.

Le 29 avril, l’assemblée générale extraordinaire a voté l’ensemble des résolutions permettant la mise en œuvre du projet d’augmentations de capital de la société annoncé le 10 février 2016, pour un montant total compris entre 130 millions et 180 millions d’euros, est dorénavant adopté.

L’assemblée générale des actionnaires a ainsi approuvé le projet de recapitalisation de Soitec dans son ensemble permettant la mise en œuvre de chacune des trois augmentations de capital réservées respectivement à Bpifrance Participations, CEA Investissement et NSIG Sunrise (pour un montant total d’environ 76,5 millions d’euros) ainsi que le lancement ultérieur d’une augmentation de capital pour un montant compris entre environ 53,5 millions et 103,5 millions d’euros.

La réalisation définitive des trois augmentations de capital réservées respectivement à Bpifrance Participations, CEA Investissement et NSIG Sunrise pour un montant total brut d’environ 76,5 millions d’euros permettra à la société de restaurer ses fonds propres et de renforcer sa trésorerie. Soitec sera ainsi en mesure d’assurer le remboursement des prêts relais accordés par Bpifrance Participations, CEA Investissement et Shin Etsu Handotai à échéance fin mai 2016 (environ 50 millions d’euros).

Pour le premier trimestre de l’exercice 2016-2017, Soitec prévoit un chiffre d’affaires à peu près en ligne à taux de changes constants avec le chiffre d’affaires réalisé lors du premier trimestre de l’exercice 2015-2016 dans l’électronique (soit une baisse séquentielle d’environ 15% par rapport au quatrième trimestre de l’exercice 2015-2016). A plus long terme, Soitec compte profiter des perspectives prometteuses liées à l’adoption à grande échelle du FD-SOI par l’industrie des semiconducteurs.