Le groupe britannique Pickering, qui fête son 50e anniversaire, a décidé d’augmenter ses capacités de production au Royaume-Uni et en République Tchèque afin de soutenir une croissance importante et le développement de nouveaux produits. Le groupe comprend Pickering Electronics, pionnier de la miniaturisation et de l’amélioration des performances des relais Reed ainsi que Pickering Interfaces, fournisseur de solutions modulaires de commutation et de simulation de signaux destinées au test et à la vérification électroniques.

Le groupe a déjà achevé la rénovation du site britannique de la division Interfaces et le site de la société de relais devrait être achevé au premier trimestre 2019.

Outre le réaménagement de son siège mondial et de son centre de fabrication au Royaume-Uni, Pickering investit également dans une installation supplémentaire de 3 000 m2 en République Tchèque. Cette usine tchèque fabrique déjà bon nombre de produits de commutation et de simulation de Pickering Interfaces destinés aux applications PXI, LXI et PCI, y compris des assemblages à valeur ajoutée tels que des solutions de câbles et de connecteurs. Au total, les investissements au Royaume-Uni et en République Tchèque devraient atteindre 5 millions de livres sterling (5,66 millions d’euros).

« Malgré les prédictions des années 70 selon lesquelles notre activité de relais aurait une durée de vie limitée, nous avons constaté exactement le contraire. Nos clients – y compris notre société sœur Pickering Interfaces – exigent des performances toujours plus élevées dans des boîtiers miniatures, ce qui fait que la demande pour nos relais Reed n’a jamais été aussi forte. De même, la demande pour nos produits de simulation, de test et de vérification augmente également, en raison de la complexité des systèmes de fabrication de véhicules et de semi-conducteurs d’aujourd’hui et du besoin de systèmes de test automatisés. Nous devions donc rationaliser nos opérations de fabrication et augmenter notre capacité », souligne Keith Moore, p-dg du groupe Pickering. Le groupe emploie plus de 400 personnes dans le monde.