Sélectionner une page

Processeurs à très faible consommation : GreenWaves Technologies lève 20M€

Processeurs à très faible consommation : GreenWaves Technologies lève  20M€

GreenWaves, pionnier français des processeurs d’application RISC-V pour appareils alimentés sur batterie, annonce un financement de 20 millions d’euros composée d’une levée de fonds menée par Innovacom aux côtés de Thales, du fonds Definvest du ministère des Armées géré par Bpifrance et le Fonds French Tech Seed, avec le soutien de ses actionnaires historiques Soitec et Zepp Health et d’autres financements.

GreenWaves est une start-up de semiconducteurs fabless fondée en 2014 et basée à Grenoble. Elle développe des processeurs applicatifs à très faible consommation, pour des objets alimentés sur pile : oreillettes, casques audios, objets connectés et dispositifs de suivi médical. Les systèmes sur puce de GreenWaves permettent à ses clients de développer des produits avec des fonctionnalités de rupture grâce à l’intelligence artificielle et au traitement du signal avancé embarqués. La puissance du processeur GAP9 de GreenWaves apporte aux oreillettes et casques audios de nouvelle génération des applications telles que la réduction de bruit ou l’annulation de bruit adaptative à base de réseaux de neurones, la spatialisation multicanale du son et les techniques d’amélioration de l’écoute, et ce avec une efficacité énergétique inégalée sur le marché.

GreenWaves utilisera ce financement pour démarrer la production de son processeur GAP9 destiné aux fournisseurs d’écouteurs sans fil (TWS). Le GAP9 leur permet de mettre sur le marché des fonctionnalités audio inédites telles que le filtrage du bruit à base de réseaux neuronaux et la transparence adaptative. Le processeur est également conçu pour des objets connectés autonomes tels que caméras intelligentes, capteurs de surveillance de machines et dispositifs de suivi des signes vitaux.

Le financement permettra également le développement du prochain processeur de GreenWaves qui enrichira davantage les fonctionnalités, étendra la durée de vie de la batterie ainsi que la programmabilité des écouteurs sans fil, et permettra de nouvelles applications automobiles.

« Nous sommes ravis du taux d’adoption de GAP9 par les clients, avec une douzaine de clients dans l’audio et les objets connectés. Les écouteurs sans fil sont en passe de surpasser les smartphones en termes d’innovation et de volume. Dans les applications IoT, nous servons les cas d’usage de caméras intelligentes à faible consommation les plus exigeants, pour lesquels GAP9 brille », déclare Loïc Lietar, p-dg de GreenWaves Technologies.

Le GAP9 offre une plateforme de choix pour les entreprises qui ont besoin d’une combinaison de calcul de réseaux neuronaux et de traitement de signal numérique classique et à très faible latence pour des produits très contraints en source d’énergie. Il offre la consommation d’énergie la plus faible parmi tous les tests du benchmark d’inférence MLPerf Tiny v1.0.

« C’est avec une grande satisfaction que le ministère des Armées accompagne GreenWaves Technologies, entreprise prometteuse dans le domaine de l’IA à très faible consommation d’énergie. A travers cet investissement dans GreenWaves Technologies le fonds Definvest va contribuer au développement d’une filière française prometteuse et sur laquelle la défense pourra s’appuyer. Ce dix-huitième investissement confirme que Definvest reste plus que jamais un outil indispensable du plan Action PME du ministère des Armées », souligne le ministre des Armées Sébastien Lecornu.

« Thales est très heureux de soutenir le prochain cycle de développement de GreenWaves Technologies. Ce financement permettra à cette start-up française spécialisée dans les deeptech de continuer à développer son activité et d’étendre sa portée mondiale », complète Philippe Keryer, directeur général adjoint Stratégie, Recherche et Technologies chez Thales.

Doté de 100M€ apportés par le ministère des Armées, Definvest allie les expertises complémentaires de la Direction générale de l’armement (DGA) et de Bpifrance. Le fonds vise, dans le prolongement des dispositifs de soutien aux PME déjà déployés par la DGA, à prendre des participations au capital des PME stratégiques de la BITD, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels, pour leur permettre de se développer en toute autonomie. Premier acheteur de l’État, en 2022 la DGA a passé 16 milliards d’euros de commandes à l’industrie et investi 1,100 milliard d’euros au profit de l’innovation de défense.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This