Sélectionner une page

Le programme des futurs sous-marins australiens a son installation à Cherbourg

Le programme des futurs sous-marins australiens a son installation à Cherbourg

Naval Group (anciennement DCNS) et Lockheed Martin Australia ont accueilli l’ouverture officielle à Cherbourg par le Premier ministre Malcolm Turnbull et la ministre française des Armées Florence Parly du bâtiment du programme des futurs sous-marins australiens dans lequel sera installée l’équipe en charge de leur conception. Près de 50 ingénieurs, architectes navals et officiers sous-mariniers australiens rejoindront progressivement Cherbourg d’ici le mois de décembre 2017.

Le nouveau bâtiment hébergera également sur place une cinquantaine de personnel de l’industriel Naval Group, une dizaine de Lockheed Martin et une équipe de la Direction générale de l’armement (DGA). Ainsi regroupées, les équipes franco-australiennes (étatiques et industrielles) pourront s’appuyer sur les derniers outils et méthodes d’ingénierie pour conduire ensemble les premiers travaux de conception des futurs sous-marins australiens.

En collaboration avec le Ministère australien de la Défense, dans ce qui sera le plus grand programme historique d’investissement en capitaux de l’Australie, Naval Group et Lockheed Martin Australia vont livrer à la Royal Australian Navy (RAN) une flotte de 12 sous-marins supérieurs au niveau régional.

À l’issue d’une compétition internationale, l’industriel français Naval Group a été sélectionné en avril 2016 par le CoA pour l’intégration de la plate-forme propulsée. Le système de combat a été confié à Lockheed Martin. Le premier contrat industriel portant sur les étapes initiales de la conception (Design and Mobilisation Contract, DMC), est entré en vigueur le 17 octobre 2016. Il sera suivi de contrats successifs pour la conception puis la réalisation des sous-marins.

Ce contrat sur 50 ans, qui devrait représenter quelque 34 millions d’euros, comporte bon nombre de compensations (construction sur place, transferts de technologies, etc). Pour Naval Group (DCNS au moment de la signature du contrat au printemps 2016) et l’industrie française, le contrat pourrait in fine, représenter quelque 8 milliards d’euros. La livraison des sous-marins est prévue à partir de 2027.

Le bâtiment de ce programme est une installation tripartite sécurisée destinée à héberger des concepteurs de sous-marins, des architectes et ingénieurs navals qui travailleront ensemble sur le Programme des futurs sous-marins australiens.

« Aujourd’hui marque un jalon important et tangible pour le programme, car ces installations permettront aux trois partenaires de travailler ensemble dans un environnement moderne hautement sécurisé pour renforcer et développer un partenariat déjà très étroit », a déclaré Hervé Guillou, président-directeur général de Naval Group.

Naval Group (anciennement DCNS) est le leader européen dans la défense navale Le groupe conçoit et fabrique des sous-marins et des bâtiments de combat de surface, met au point des systèmes et infrastructures associées, et offre une gamme complète de services de bases et chantiers navals. En 2016, Naval Group, filiale à 35% de Thales, a réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros avec un effectif d’environ 12 800 personnes.

Basée à Canberra, Lockheed Martin Australia est une filiale détenue à part entière de Lockheed Martin. La société emploie en Australie plus de 800 personnes qui travaillent sur une gamme de programmes couvrant l’aérospatiale, défense et le secteur civil.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This