Sélectionner une page

La start-up optique française CAILabs lève 5 millions d’euros

La start-up optique française CAILabs lève 5 millions d’euros

La start-up d’optique française CAILabs, qui multiplie par 400 le débit des fibres optiques déployées dans les réseaux locaux, vient de réaliser une levée de fonds de 5 millions d’euros menée par Safran Corporate Ventures, avec la participation d’Innovacom et Starquest Capital, ses investisseurs historiques. CAILabs projette, avec cette levée de fonds, de renforcer son développement industriel et commercial.

Créée en 2013, CAILabs s’est démarquée dans le monde des télécoms en développant une technologie qui gère la forme de la lumière dans une fibre optique, pour augmenter ses performances. CAILabs propose une vitesse de circulation des données jusqu’à 400 fois plus rapide sur les fibres existantes.

Cette technologie, déjà reconnue par de grands acteurs des télécommunications comme Huawei, IBM, Nokia ou KDDI, est installée dans les réseaux locaux des usines, entreprises, campus universitaires, hôpitaux, etc.

Après une croissance de 160% en 2016, 2017 est une nouvelle année très riche pour CAILabs, tant dans les télécommunications, avec une forte accélération de ses déploiements en réseaux locaux, que pour ses partenariats industriels hors télécoms. CAILabs recrutera 11 salariés d’ici la fin de l’année 2017 pour faire face à cette croissance.

« Cette levée nous donne les ressources nécessaires pour accélérer dans les réseaux locaux, tant en France qu’à l’international », précise Jean-François Morizur, p-dg et co-fondateur de CAILabs.

Partenariats avec des industriels de référence

« CAILabs peut tabler sur une très forte croissance d’ici 2020 du fait de la profondeur de sa technologie validée au travers de plusieurs preuves de concept dans différents secteurs.  Au-delà de la priorité que représentent pour l’entreprise les télécoms terrestres, il y a pour CAILabs des opportunités très fortes autour de certains grands métiers de Safran, notamment dans le câblage aéronautique ou autour de l’utilisation de lasers industriels.  La prise de participation de Safran Ventures va permettre d’accélérer dans ces domaines », explique Eric Dalbiès, directeur de la stratégie et du M&A de Safran, et président de Safran Corporate Ventures.

« Ces partenariats permettent de maximiser l’impact de la technologie innovante de CAILabs. En 2017, nous voyons les fruits du partenariat précurseur engagé dès 2015 avec Safran Electrical & Power sur une nouvelle architecture de câblage aéronautique », renchérit Jean-François Morizur.

Au-delà des télécommunications, CAILabs concrétise ainsi en 2017 des partenariats d’intégration avec des acteurs industriels de référence en lithographie (fabrication de circuits intégrés), fabrication additive et soudure laser.

Créée en juin 2013, spin-off du Laboratoire Kastler Brossel, la société CAILabs a développé une technologie innovante de traitement des faisceaux lumineux. La start-up a levé 8,6 millions d’euros (2,6 millions d’euros obtenus lors d’un premier tour de table en novembre 2013, suivi d’un second tour de 1 million d’euros intervenu en juillet 2016) auprès, entre autres, des fonds d’amorçage Innovacom, Kima Venture, et Starquest Capital et plus récemment de Safran Corporate Ventures. Depuis 2014, elle commercialise des produits qui permettent d’augmenter le débit des fibres optiques. En 2015, l’opérateur japonais KDDI établit le record du monde de débit sur fibre optique à l’aide de composants CAILabs, et en 2016 la solution AROONA pour les fibres optiques LAN obtient de nombreux prix d’innovation dont le prix Digital-In-Pulse de Huawei.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This