Sélectionner une page

Reichelt elektronik automatise son entrepôt grâce à Raspberry Pi

Reichelt elektronik automatise son entrepôt grâce à Raspberry Pi

Le distributeur en ligne utilise l’ordinateur monocarte bas coût pour résoudre les défis de compatibilité qu’il a rencontrés lors de l’agrandissement de son centre de distribution, à Sande, en Allemagne.

Le Raspberry Pi, cet ordinateur monocarte bas coût au format carte de crédit, s’impose de plus en plus dans les applications industrielles. Dernier exemple en date, celui du distributeur en ligne allemand reichelt elektronik qui a utilisé ce module processeur, entres autres, pour automatiser ses postes de prélèvement à deux niveaux dans son centre de distribution de Sande (Basse Saxe). Le Raspberry Pi est associé à des capteurs capacitifs qui communiquent avec le système de gestion des marchandises via le module processeur, et à une connexion socket serveur pour une reconnaissance plus rapide des produits.

Sur ce site, reichelt elektronik expédie jusqu’à 10 000 colis par jour à des clients répartis dans 128 pays du monde entier. Et pour accompagner sa croissance, le distributeur y a réalisé une extension en 2020 avec l’ajout d’un étage supplémentaire. Sa chaîne logistique inclut notamment des stations de préparation de commandes à un et deux niveaux – celles à deux niveaux permettent un traitement plus efficace des articles -, ainsi qu’un magasin automatique de petites pièces et un palettiseur entièrement automatisé, tous reliés entre eux.

Pour contrôler ces postes de prélèvement à deux niveaux, un système de boutons, puis de capteurs avait été mis en place par le passé, mais la société entreprend de les remplacer progressivement car ils subissent les affres du temps (ils sont notamment sujets à l’abrasion à force d’être pressés). Pour cela, reichelt elektronik s’est équipé à la fois d’une bande Led intelligente – qui permet désormais à chaque station de préparation de commandes d’indiquer visuellement quelles étagères d’une section sont disponibles – et de capteurs capacitifs sur lesquels il n’est plus nécessaire d’appuyer, pour que les marchandises soient reçues.

La société doit donc composer avec trois générations de solutions (boutons, capteurs, capteurs capacitifs + bande Led) dans le même entrepôt, avec ce que cela suppose en termes de problème de compatibilité pour le logiciel propriétaire de gestion de ces éléments. C’est justement l’intégration des capteurs capacitifs dans la barre de défilement, réalisée au moyen de Raspberry Pi 3, qui a permis de relever ce défi.

Avec ce nouveau procédé, lors du traitement d’une commande, le salarié récupère les différents produits dans l’entrepôt puis se rend au poste de préparation des commandes où celle-ci est regroupée, et y cherche un compartiment libre. Deux Raspberry Pi sont utilisés par mètre d’étagère et les bandes de Led sont connectées entre elles via le bus I2C avec le Raspberry Pi. Puis, via une connexion réseau, le script Python transmet au Raspberry Pi les informations sur les Led à allumer. Le script s’assure ensuite que la bonne unité d’entrées/sorties est commutée. Cette information est acheminée via le bus I2C sur le câble vers différentes positions. Avec ce dispositif, chaque Led n’a pas besoin d’être connectée individuellement au Raspberry Pi et ces bandes peuvent être codées.

Le nouvel étage de ce centre d’expédition est désormais équipé et prêt à l’emploi. Au total, sa superficie atteint aujourd’hui un peu moins de 8 000 mètres carrés, répartie sur deux niveaux, soit un espace multiplié par deux pour accueillir 50 000 articles supplémentaires.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This