Samsung Electronics annonce que sa nouvelle ligne de fabrication de semiconducteurs à Hwaseong, en Corée, a commencé la production de masse. La ligne V1 est la première ligne de production de semiconducteurs de Samsung dédiée à la technologie de lithographie EUV et produit des puces utilisant un nœud de procédé 7 nm et moins.

La ligne V1 a été inaugurée en février 2018 et a commencé la production de tranches de test au second semestre 2019. Ses premiers produits seront livrés aux clients au premier trimestre.

« Avec le leadership technologique et l’infrastructure de conception, l’excellence de la fabrication est l’un des éléments les plus importants de la fonderie. Alors que nous passons à la production de volume, la ligne V1 améliorera notre capacité à répondre à la demande du marché et à élargir les opportunités pour soutenir nos clients », a déclaré ES Jung, président et responsable de l’activité fonderie de Samsung Electronics.

La ligne V1 produit actuellement des puces pour applications mobiles en technologies 7 et 6 nm et continuera d’adopter des circuits plus fins jusqu’au nœud 3 nm. D’ici la fin de 2020, l’investissement total cumulé dans la ligne V1 atteindra 6 milliards de dollars et sa capacité de production en technologies 7 nm et moins devrait tripler par rapport à 2019.

À mesure que les géométries des semiconducteurs deviennent plus petites, l’adoption de la technologie de lithographie EUV est devenue de plus en plus importante, car elle permet de réduire les motifs complexes sur les tranches et offre un choix optimal pour les applications de nouvelle génération telles que la 5G, l’intelligence artificielle et l’automobile.

Avec la ligne V1 en service, Samsung possède désormais un total de six lignes de production dédiées à la fonderie en Corée du Sud et aux États-Unis, dont cinq lignes sur tranches de 300 mm de diamètre et une ligne sur tranches 200 mm.