Sélectionner une page

Samsung investit 7 milliards de dollars en Chine, Toshiba et WD en passe de conclure

Samsung investit 7 milliards de dollars en Chine, Toshiba et WD en passe de conclure

Le 28 août, Samsung Electronics a autorisé un investissement de 2,3 milliards de dollars pour sa filiale Samsung China Semiconductor. Cela correspond à la première tranche d’un programme d’investissement de 7 milliards de dollars sur trois ans pour étendre sa capacité de production de mémoires flash NAND dans son usine chinois de Xi’an. Pendant ce temps, Toshiba et Western Digital se rencontrent pour finaliser leur accord pour septembre.

Samsung a ouvert cette usine de Xi’an en mai 2014 pour y fabriquer des mémoires flash NAND 3D. Selon IC Insights, Samsung Electronics, qui a dépassé Intel pour devenir le premier fabricant mondial de semiconducteurs à l’issue du 2e trimestre, a investi  globalement 11 milliards de dollars dans les semiconducteurs au cours du 1er semestre, soit trois fois plus qu’au premier semestre 2016. IC Insights estime que ses investissements pour l’ensemble de l’année 2017 seront compris entre 15 et 22 milliards. Si Samsung investit 22 milliards, alors les dépenses de  l’industrie attiendront 85,4 milliards de dollars, soit un bond de 27% par rapport à 2016.

Dernière ligne droite pour l’accord Toshiba -Western Digital

Parallèlement, le Nikkei croit savoir que les directions de Toshiba et de Western Digital se rencontrent demain jeudi 31 août pour peaufiner leur accord. Si les négociations aboutissent, l’Américain avec ses partenaires (KKR, INCJ et la DBJ) va bénéficier d’une exclusivité pour la reprise de Toshiba Memory et un accord définitif pourrait être signé dès septembre. Western Digital deviendrait alors l’opérateur industriel de Toshiba Memory, avec l’équivalent d’une participation au capital d’environ 15%.

Le quotidien nippon croit savoir que le prix fixé pour le rachat de Toshiba Memory  est de 2000 milliards de yens (18,4 milliards de dollars). 1000 milliards de yens seraient apportés par les fonds KKR, INCJ et la banque japonaise DBJ. Les principaux créanciers de Toshiba participeraient au montage pour 700 milliards de yens. L’apport de Western Digital, sous une forme qui reste à déterminer, serait de 150 milliards de yens. Le solde serait apporté par le groupe Toshiba. A suivre.

Selon la société d’études taïwanaise DRAMeXchange, une division de TrendForce,  au deuxième trimestre, la consommation mondiale de mémoires flash a progressé de 8% en trois mois, à 13,22 milliards de dollars. Ce marché est toujours dominé par le Coréen Samsung (35,6% du marché), devant Toshiba (17,5% du marché), à égalité avec son partenaire Western Digital (17,5%), puis Micron (12,9%) et SK Hynix (9,9%).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This