Sélectionner une page

Sixième enquête de l’ECIA : l’impatience de reprendre l’activité grandit

Sixième enquête de l’ECIA : l’impatience de reprendre l’activité grandit

L’ECIA publie les résultats de sa 6e enquête réalisée auprès des fabricants de composants et des distributeurs entre le 13 et le 20 avril 2020 afin de fournir une visibilité sur l’impact du coronavirus sur l’industrie des composants électroniques et la chaîne d’approvisionnement. Rappelons que l’organisation professionnelle américaine a réalisé précédemment cinq autres enquêtes depuis le 7 février.

Par rapport à l’enquête précédente d’il y a 15 jours, l’organisation professionnelle souligne que la pression pour commencer à assouplir les règles de mise en quarantaine s’intensifie. L’inquiétude grandit que l’économie risque de sombrer dans une dépression si le retour à une reprise de l’activité économique ne commence pas assez tôt, avertit l’ECIA.

La dernière enquête reflète un regain significatif de préoccupation concernant les impacts sur la chaîne d’approvisionnement et la destruction du marché final en raison de Covid-19. Ce pessimisme croissant des réponses au sondage est partagé par toutes les catégories de composants, les segments de marché et les étapes de la chaîne d’approvisionnement. Alors que les inquiétudes liées à l’interruption de l’approvisionnement en matières premières ont diminué de manière notable, le nombre de personnes interrogées constatant un impact grave ou sévère sur la production de composants électroniques et les pertes sur le marché final a bondi respectivement de 12% et 11% par rapport à l’enquête précédente.

Les marchés de l’automobile et de l’électronique industrielle continuent de représenter les segments les plus préoccupants avec des craintes de baisse pour respectivement 62% et 60% des répondants. L’électronique grand public rejoint désormais l’électronique industrielle et automobile, plus de 50% des répondants prévoyant une baisse de la demande dans ce secteur. Pour autant, malgré les attentes d’une faible demande sur le marché final, seuls 20% des répondants craignent une baisse de leur carnet de commandes. Sans surprise, la demande en électronique médicale devrait connaître une forte augmentation, ainsi que le secteur de la défense et de l’aéronautique (pas sûr pourtant que l’aéronautique civile reparte vite).

L’étude montre également une augmentation significative des perturbations de l’activité des entreprises aux Etats-Unis liées aux mesures des pouvoirs publics pour endiguer l’épidémie. Pour la première fois, 11% ont signalé de graves perturbations des opérations liés au manque de personnel et les rapports de perturbations sévères sont passés de 17% à 26%. Seulement 5% n’ont vu aucun impact sur leurs opérations ou leurs effectifs.

Impact du coronavirus sur la capacité des fournisseurs à livrer leurs clients à temps : la situation se tend dans les composants électromécaniques, mais semble se détendre en composants passifs, quoi qu’apparaissent sur ce secteur pour la première fois des difficultés « sévères ». Le manque de visibilité reste la réponse principale dans les semiconducteurs.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This