Sélectionner une page

UMC augmente ses investissements de 22% pour répondre à la demande en 28 nm

En 2014, UMC aura investi 1,4 milliard de dollars, contre 1,1 milliard en 2013. Pour 2015, le fondeur taïwanais prévoit d’investir 1,8 milliard de dollars, dont 89% à destination de l’augmentation de ses capacités de production sur tranches de 300 mm en technologies avancées. Une bonne partie sera ainsi consacrée à la technologie 28 nm, qui n’a représenté que 4% de ses revenus en 2014.

Si, comme nous l’annoncions en début d’année, les clients, du fait des difficultés de production dans les technologies les plus avancées (16 nm et 14 nm), se retournent vers des technologies plus matures comme le 28 nm, il n’est pas du tout sûr (c’est un euphémisme) que les capacités de production supplémentaires envisagées par UMC soient disponibles à temps pour éviter les engorgements …

Au quatrième trimestre, le fondeur taïwanais UMC a réalisé un chiffre d’affaires de 37,24 milliards de dollars taïwanais (1,18 milliard de dollars), pour un bénéfice net de 144 M$. Ses revenus ont progressé séquentiellement de 5,7% et de 21,2% par rapport au dernier trimestre 2013 et ses usines ont tourné à 93% de leur capacité de production.

Au total, durant le trimestre, UMC a traité 1,43 million de tranches (en équivalent 200 mm). En un trimestre, la part de son chiffre d’affaires réalisé pour des circuits en technologie 28 nm est passé de 3% à 7%, à comparer à 21% pour la technologie 40 nm.

Pour le premier trimestre 2015, UMC prévoit de faire tourner ses usines à 90% de leur capacité de production. Le nombre de tranches traitées devrait augmenter de 2% à 3% en trois mois, avec un prix moyen de ventes en hausse de 3%.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This