Sélectionner une page

Un seul microcontrôleur pour commander deux moteurs BLDC

Un seul microcontrôleur pour commander deux moteurs BLDC

Doté d’un cœur ARM Cortex-M33 à 240 MHz, d’un accélérateur matériel et d’un ensemble de fonctions ciblées, le microcontrôleur RA6T2 de Renesas peut, à lui seul, contrôler simultanément deux moteurs à courant continu sans balais.

« Dans le domaine du contrôle moteur, nos clients cherchent à différencier leurs produits sur des marchés très concurrentiels, d’où l’intérêt pour nous de leur proposer des microcontrôleurs offrant une combinaison unique de performances et de fonctionnalités qui permettent des conceptions économiques et puissantes pour une grande variété d’applications. »

C’est fort de ce constat que Roger Wendelken, vice-président senior de l’unité commerciale IoT et infrastructure de Renesas, a accompagné le lancement de la série RA6T2, une famille de microcontrôleurs destinés aux moteurs à courant continu sans balais ou BLDC (brushless DC) utilisés dans les appareils électroménagers, les onduleurs, les dispositifs d’automatisation des bâtiments ou les systèmes d’entrainement industriels.

Disponibles en cinq options de boîtier (LQFP à 48, 64 ou 100 contacts et QFN à 48 ou 64 contacts), ces microcontrôleurs 32 bits sont dotés d’un cœur ARM Cortex-M33 à 240 MHz, d’un accélérateur matériel et d’un ensemble de fonctionnalités ciblées qui leur permettent de contrôler simultanément et précisément deux moteurs BLDC, et donc de réduire les coûts dans le cas d’applications nécessitant plusieurs moteurs.

Parmi ces fonctionnalités figurent notamment deux convertisseurs analogique-numérique 12 bits rapides (0,16 µs) – qui incluent une fonction d’échantillonnage et de maintien simultanés pour trois canaux afin de détecter le courant triphasé d’un moteur -, un convertisseur numérique-analogique 12 bits, ainsi qu’un amplificateur à gain réglable. Sont également intégrés divers composants analogiques qui étaient auparavant externes, en particulier un comparateur qui détecte une entrée de tension anormale ou une surintensité. Une fonction de coupure de sortie PWM est activée en cas d’anomalie.

Quant à l’accélérateur matériel intégré, il comprend à la fois une unité de fonction trigonométrique (TFU) et un filtre à réponse impulsionnelle infinie (IIR). La TFU effectue des calculs à grande vitesse sans nécessiter de tables de recherche, permettant une utilisation efficace de la Rom, tandis que le filtre IIR propose des méthodes de réglage qui facilitent le portage à partir des algorithmes existants. Ce faisant, l’accélérateur matériel offre des performances accrues et une charge réduite du microcontrôleur afin de gérer des tâches parallèles telles que la communication.

Compatibles avec des températures comprises entre -40 °C et +105 °C, les microcontrôleurs RA6T2, qui fonctionnent de 2,7 V à 3,6 V, intègrent 512 Ko de Rom flash, 64 Ko de Sram, 16 Ko de mémoire flash pour les données, ainsi que les fonctionnalités de sécurité Trustzone.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This