Sélectionner une page

10 millions d’appareils IoT connectés par satellite d’ici 2025 ?

10 millions d’appareils IoT connectés par satellite d’ici 2025 ?

L’Internet des objets a déjà conquis la terre, avec des milliards d’appareils connectés – des voitures aux usines, en passant par des villes entières. Aujourd’hui, l’IoT décolle dans l’espace, avec des appareils IoT connectés par satellite qui devraient atteindre plus de 10 millions d’unités d’ici 2025, selon Omdia. Une étude toutefois réalisée avant les déboires de Oneweb…

Selon le cabinet d’études, la base installée de connexions IoT par satellite devrait pratiquement quadrupler au cours des prochaines années, passant de 2,7 millions d’unités en 2019 à 10,3 millions d’unités en 2025, soit un taux de croissance annuel moyen de 25%. Cette prévision ne concerne que les appareils et passerelles directement connectés par satellite ; elle exclut les centaines ou milliers d’appareils potentiellement installés derrière chaque passerelle. En valeur, les revenus de ce marché devraient plus que doubler au cours de la même période, avec une activité mondiale de connectivité IoT par satellite atteignant 544 millions de dollars en 2025, contre 233 millions de dollars en 2019.

« La conquête de l’espace par l’IoT a pris de l’ampleur ces dernières années, avec le lancement de plusieurs entreprises de premier plan dans le cadre du mouvement NewSpace », a déclaré Sam Lucero, analyste principal principal IoT chez Omdia. Ces entreprises, à l’instar de Starlink de SpaceX, Project Kuiper d’Amazon et OneWeb soutenu par Softbank (qui, placé sous chapitre 11, cherche depuis un repreneur), apportent un accès Internet à large bande par satellite dans les zones mal desservies par les réseaux terrestres, et contribuent ainsi à renforcer la crédibilité et les investissements des opérateurs de satellites axés sur l’opportunité du marché de l’IoT.

Bien que le marché des satellites ne représentera qu’une faible proportion de l’ensemble des connexions IoT, il soutiendra des cas d’utilisation critiques dans des secteurs tels que les secteurs maritime, pétrolier et gazier. Au cours des 10 à 15 prochaines années, les technologies IoT sans fil terrestres standard seront adaptées pour jouer un rôle clé dans l’activation de la connectivité IoT par satellite. Cependant, à court terme – moins de cinq ans – les technologies sans fil terrestres adaptées à la connectivité par satellite auront un impact minimal, représentant moins de 10% de la base installée d’appareils IoT connectés par satellite en 2025.

Certains opérateurs de satellites, y compris des entreprises établies et des start-up, explorent de nouvelles approches pour connecter des appareils IoT. Alors que la plupart s’appuient sur des technologies de connectivité par satellite propriétaires pour prendre en charge les appareils IoT, plusieurs commencent à exploiter les technologies de connectivité IoT sans fil terrestre dans leurs stratégies de réseau.

Les technologies de connectivité IoT sans fil terrestre – en particulier l’ensemble de normes comprenant LoRaWAN, NB-IoT, LTE-M et, éventuellement, 5G NR Low Power – bénéficient d’une plus grande échelle de l’écosystème par rapport aux approches propriétaires courantes dans l’industrie des satellites. Cette échelle se traduit par des coûts réduits, une plus grande diversité de fournisseurs et une intégration plus facile pour les clients. Ces avantages ont suscité l’intérêt de plusieurs opérateurs de satellites qui cherchent à utiliser des normes sans fil terrestres telles que la technologie de liaison sol-satellite, au lieu des technologies de connectivité propriétaires de l’industrie par satellite. Alors que certains fournisseurs cherchent uniquement à utiliser les technologies terrestres pour la mise en réseau local en conjonction avec des passerelles locales contenant des liaisons de liaison par satellite traditionnelles, d’autres ont l’intention de remplacer entièrement les liaisons de connectivité par satellite propriétaires par des normes sans fil terrestres.

Omdia estime que les technologies sans fil terrestres auront un impact à long terme, de 10 à 15 ans, sur l’industrie de l’IoT par satellite. Omdia s’attend à ce que dans un horizon de 15 à 20 ans, la distinction entre un appareil IoT satellite et un appareil IoT terrestre cesse, et tout appareil doté d’une connectivité mobile intégrée sera capable de passer sur les réseaux satellite lorsqu’il sera hors de portée d’une infrastructure terrestre.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This