Sélectionner une page

17 000 satellites devraient être lancés d’ici 10 ans

17 000 satellites devraient être lancés d’ici 10 ans

1700 satellites seront lancés en moyenne par an d’ici 2030, alors que les nouveaux entrants et les opérateurs historiques augmentent leurs investissements dans l’espace, selon le dernier rapport d’Euroconsult. La fabrication de ces satellites représente une opportunité de marché de 87 milliards de dollars sur la décennie.

Après deux années de lancements de satellites records, Euroconsult confirme la transition vers un nouveau paradigme d’ingénierie et d’affaires pour l’espace tiré par des constellations à croissance rapide de petits satellites et des activités croissantes des projets gouvernementaux dans le monde entier.

Les 17 000 satellites qui devraient être lancés au cours des dix prochaines années représentent une multiplication par quatre au cours de la dernière décennie, reflétant des changements structurels dans l’ensemble de l’écosystème spatial. La course s’intensifie pour déployer rapidement des méga-constellations commerciales pour les communications à large bande et de nouvelles constellations pour l’observation de la Terre en temps réel, souligne Eurconsult. Les puissances spatiales historiques investissent dans de nouvelles applications satellitaires (par exemple, la sensibilisation à la sécurité spatiale) et un nombre croissant de pays investissent dans leur premier système satellitaire opérationnel, que ce soit pour les télécommunications, le renseignement par imagerie ou l’exploration spatiale.

170 projets de constellation

La nouvelle édition des prévisions de marché des satellites d’Euroconsult a évalué environ 170 projets de constellation, dont 110 proviennent de sociétés civiles. Alors que OneWeb, Starlink, Gwo Wang, Kuiper et Lightspeed représenteront 58% des 17 000 satellites à lancer, ils ne représenteront que 10% des revenus de fabrication et de lancement de satellites de l’industrie spatiale. Le rapport identifie deux raisons combinées pour expliquer cet écart : les économies d’échelle dans la fabrication des satellites et une forte baisse des prix de lancement.

Malgré une multiplication des projets de constellations commerciales, seuls quelques-uns placent des contrats de fabrication de satellites, généralement avec des acteurs établis. À l’exception de quelques gros contrats pour de grandes constellations et de nouveaux satellites de communication en orbite géostationnaire (GEO), la concurrence mondiale reste limitée pour la fabrication de satellites. La demande de satellites de la part des gouvernements alimente la concurrence entre les fournisseurs locaux avec des opportunités encore limitées pour eux de se développer à l’international (en raison de la préférence nationale dans chaque pays où une industrie spatiale est implantée).

« Le secteur des satellites ne tourne plus autour de l’axe des nouveaux entrants dans l’espace défiant les acteurs historiques établis. Au lieu de cela, il s’est maintenant tourné vers la rapidité et la capacité de fournir des services commerciaux à partir de constellations de satellites, que ce soit pour les communications à large bande et/ou à bande étroite (par exemple pour l’IoT) ou pour l’observation globale et en temps réel de la Terre. Le New Space n’est plus la force motrice de l’industrie. Tout tourne autour du Fast Space maintenant », a déclaré Maxime Puteaux, conseiller principal chez Euroconsult et rédacteur en chef du rapport.

Malgré les nouveaux modèles d’affaires des nouveaux acteurs commerciaux du spatial, les gouvernements représentent encore les trois quarts des revenus de l’industrie spatiale sur la décennie, soit 240 milliards de dollars. De même, les fabricants de satellites en place continuent de dominer le marché, avec quatre d’entre eux capturant la moitié du marché au cours de la dernière décennie pour une valeur de 87 milliards de dollars.

Plus d’infos sur le rapport 2021 « Satellites à construire et à lancer » d’Euroconsult.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This